55ème Session du Conseil des droits de l’homme : Le Mali réaffirme son engagement en faveur des droits humains

**Genève, 28 février 2024** – Le Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, M. Mamoudou KASSOGUE, a pris part ce jour à la 55ème Session du Conseil des droits de l’homme à Genève.

Dans son intervention, le Ministre KASSOGUE a réaffirmé l’engagement du Mali à promouvoir et à protéger les droits de l’homme sur l’ensemble de son territoire. Il a rappelé les efforts du gouvernement malien en matière de lutte contre l’impunité, de consolidation de l’Etat de droit et de promotion de la justice transitionnelle.

Le Ministre KASSOGUE a également évoqué les défis auxquels le Mali est confronté, notamment la situation sécuritaire dans le nord et le centre du pays, le retrait de la MINUSMA et la caducité de l’Accord pour la paix et la réconciliation.

**Points saillants de la déclaration du Ministre KASSOGUE:**

* **Retrait de la MINUSMA:** Le Ministre KASSOGUE a réaffirmé la position du Mali sur le retrait de la MINUSMA, soulignant que ce retrait s’est fait de manière progressive et responsable, en tenant compte de la situation sécuritaire sur le terrain.

* **Caducité de l’accord pour la paix et la réconciliation:** Le Ministre a déclaré que l’accord pour la paix et la réconciliation n’est plus applicable en l’état et a appelé à un nouveau processus de dialogue inter-malien pour trouver une solution durable à la crise.

* **Mise en action d’un processus de dialogue inter-malien:** Le Ministre KASSOGUE a appelé à la mise en place d’un processus de dialogue inter-malien inclusif et ouvert à tous les acteurs maliens.

* **Operationnalisation de la DNDH:** Le Ministre a réaffirmé l’engagement du gouvernement malien à operationaliser la Direction Nationale des Droits de l’Homme (DNDH) et à lui doter des moyens nécessaires pour accomplir sa mission.

* **Engagement du Mali à promouvoir et à protéger les droits de l’homme:** Le Ministre KASSOGUE a fustigé l’instrumentalisation et la politisation des droits de l’homme par certains Etats et a réaffirmé l’engagement du Mali à respecter ses obligations internationales en matière de droits humains.

**En conclusion, le Ministre KASSOGUE a appelé la communauté internationale à soutenir le Mali dans ses efforts pour la consolidation de la paix, de la sécurité et des droits de l’homme.**

*Cellule de Communication du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme*

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Quitter la version mobile