65ème session CSW : Mme Bouaré Bintou Founè Samaké sollicite l’appui des partenaires pour une paix durable au Mali

Pour raison de la pandémie de Covid-19, les sessions habituelles du système des Nations Unies qui se tiennent chaque année, au mois de mars, à New-York aux Etats Unies d’Amérique, a été faite par visioconférence.

Organisée ce jour 23 mars 2021, autour du thème général,« participation pleine et effective des femmes à la prise de décisions dans la sphère publique et élimination de la violence, en vue d’atteindre l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et de toutes les filles », cette session sur la condition de la femme, a réuni autour de Mme la ministre, les représentantes des organisations féminismes au Mali et la conseillère spéciale de la directrice Exécutive de l’ONU-femmes au Mali, Mme Faida Mwanjilwa. Cette déclaration du Mali que Mme la ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille a voulu faire en présence de ses sœurs, s’est déroulée dans la salle de conférence dudit département.

Cette action de la ministre, Mme Bouaré Bintou Founé Samaké s’inscrit dans un esprit inclusif en vue de mieux porter et défendre les droits les femmes du Mali. Elle a dans sa déclaration de 5 minutes ébauché les acquis obtenus par le Mali dans le cadre de la promotion des droits des femmes.

Selon elle, ceux-ci ont été rendus possibles grâce à la mise en place de politiques et stratégies nationales comme, entre autres, l’adoption en 2015 de la loi sur la promotion du genre. Aussi, le Mali a réalisé quelques progrès en termes d’égalité des sexes. Il s’agit : de l’élaboration du rapport Beijing + 25, du rapport de réalisation de l’Agenda 2030 pour le développement durable et la 3egénération du Plan d’action de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur l’agenda « Femmes, paix et la sécurité ».

S’y ajoutent : la création du Fonds d’autonomisation des femmes (FAFE), l’élaboration d’un Cadre de relance économique pour le développement durable (CREDD), l’accentuation du combat contre les VBG etc. A noter que cette session de la CSW s’est tenue dans un contexte marqué au Mali, par la mise en œuvre de la feuille de route de la Transition, la poursuite de l’application de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger.

Cette année, la 65e session de la Commission de la condition de la femme (CDW65) des Nations Unies, le plus grand rassemblement annuel de l’ONU sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, se tiendra du 15 au 26 mars, sur le thème « La participation pleine et efficace des femmes à la prise de décisions dans la sphère publique, à l’élimination de la violence, à la réalisation de l’égalité des sexes et à l’autonomisation de toutes les femmes et de toutes les filles ». La session de cette année se déroulera principalement en mode virtuel en raison de la pandémie de Covid-19.

Rappelons que la CSW65 est une importante passerelle vers le Forum Génération Égalité, convoquée par ONU Femmes et co-présidée par les gouvernements mexicain et français, conjointement avec les jeunes et la société civile et sera une occasion cruciale de changer nos sociétés et de consolider le leadership des femmes dans le cadre de la réponse à la COVID-19. Le Forum se tiendra à Mexico du 29 au 31 mars, et s’achèvera à Paris entre le 29 juin et le 2 juillet 2021.

Ministère de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp: 👇

👉 Groupe 1 👉 Groupe 2 👉 Message Direct

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*