Armée de l’Air : Des aides techniciens aéronautiques prêts à renforcer la capacité opérationnelle de l’aviation

Les stagiaires du Certificat d’Aptitude Technique Aéronautique Numéro 1 ont reçu leur certificat de fin de formation, le vendredi 18 février 2022, à la base 101 de Sénou. La cérémonie était présidée par le Chef d’Etat-Major Adjoint de l’Armée de l’Air, le colonel Mohamed Sékou Diallo, représentant le Chef d’Etat-Major de l’Armée de l’Air.

Ils étaient 24 éléments, dont 4 sous-officiers et 20 élèves caporaux tous sélectionnés à l’issue d’un test, ensuite admis au Centre d’instruction de Sénou pour une formation de 6 mois, repartie comme suite : deux mois de partie militaire avec des notions comme le RSA, le GATA, l’ISTC, le leadership, la topographie et quatre mois de partie technique, divisée en théorie et pratique, avec des modules enseignées comme le moteur cellule, l’électricité, la radio, l’instrument de bord, le principe de vol, l’armement d’aviation.

Dans son allocution, le directeur de formation du Certificat d’Aptitude Technique Aéronautique Numéro1, le capitaine Sidi Koné, a rassuré le Chef d’Etat-Major Adjoint que les stagiaires ont acquis des notions tactiques et techniques nécessaires pour être des aides techniciens qualifiés et des chefs d’équipes dévoués s’agissant des élèves caporaux. « Ces jeunes sont prêts à accomplir les missions qui leur seront assignées pour le succès des armes », a martelé le Capitaine Koné.

Il a aussi félicité les élèves caporaux pour le succès dans cette étape de leur carrière militaire mais aussi l’intérêt qu’ils ont prouvé pour le stage.

Le Chef d’Etat-Major Adjoint de l’Armée de l’Air, représentant le Chef d’Etat-Major de l’Armée de l’Air, le colonel Mohamed Sidy Sylla a tenu à expliquer l’idée de cette première formation qui intervient pour la mise en œuvre et la maintenance des matériels constituant un défi de taille.

« Ce défi doit être relevé non seulement pour notre propre sécurité mais aussi accomplir des missions de contrat opérationnel, d’où l’initiative de ce cursus certificat d’aptitude à l’emploi de technicien aéronautique qui permet de gérer localement un pool de spécialistes en technicité aéronautique », a poursuivi, le Colonel Sylla. Il a aussi exprimé sa gratitude à l’ensemble de l’encadrement pour leur détermination dans la réussite de ladite formation, tout en invitant les certifiés de faire bon usage des notions acquises.

Au cours de cette formation, un élève caporal a été admis à une autre formation supérieure, il est aussi à noter que les sous-officiers n’ont pas été concernés par la partie militaire basée sur le niveau CAT1.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Quitter la version mobile