Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Société

« Art en Lumière » : Repeindre Bamako aux couleurs de la paix

Les 30, 31 décembre 2022 et 1er janvier 2023, sous les feux des lampadaires du Boulevard de l’Indépendance à Bamako, s’est déroulée l’expo d’art contemporain « Art en Lumière », placée sous le thème « Repeindre la ville aux couleurs de la paix ».

Un évènement qui a attiré un public de professionnels, de curieux et d’amateurs d’art de la ville. La MINUSMA, partenaire de cette quatrième édition, y était à travers une exposition de ses artisans de la paix, les Casques bleus en action à travers le pays. Avec d’autres fonctionnaires de la MINUSMA, El-Ghassim WANE, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali, s’y est rendu le 1er janvier 2023 pour voir les couleurs de la paix aux côtés du public malien.

Si les Maliennes et Maliens ne vont pas dans les galeries d’art, les galeries iront vers eux. Les organisateurs de l’exposition à ciel ouvert, Art en Lumière, se sont fixés pour objectif, et ce depuis la première édition de l’évènement, de sortir les artistes de leurs ateliers et les œuvres de leurs galeries pour les rapprocher du public malien. Pour Cheick Oumar HAIDARA, promoteur de H Gallery et de l’évènement, « L’artiste plasticien malien mourrait de soif avec de l’eau jusqu’aux genoux s’il restait dans sa galerie en attendant que les Maliens viennent vers lui. Alors H Gallery a décidé d’emmener l’art vers le Malien ».

Pour sa quatrième édition, Art en Lumière a fait appel à une centaine d’artistes maliens. En plus des œuvres déjà exposées au premier jour de l’expo, ces artistes invités ont pu proposer individuellement ou par groupes de dix, des fresques aux couleurs de la paix, selon leur inspiration. Une quinzaine de toiles nues ont ainsi été mises à leur disposition pour s’exprimer. Le public de tout âge venu en grand nombre pour visiter l’exposition, a lui aussi apporté sa touche de pinceau. Ces différentes toiles réunies porteront le nombre d’œuvres à 100 ou plus.

« L’art c’est beau, mais l’art c’est encore plus beau quand on le met au service d’une cause », soutient M. HAIDARA. En plaçant cette édition sous le signe de la paix, l’évènement permet aux artistes d’apporter leur contribution pour apaiser les cœurs. L’expo vise à prôner la paix, le vivre ensemble, l’amour de l’autre et à éduquer parce que, selon M. HAIDARA, « la violence, la haine viennent de l’ignorance. C’est par défaut de connaissance, que les humains recourent aux préjugés et en arrivent à se faire la guerre. Quand on connait, on commence à se comprendre et à accepter l’autre ».

Les œuvres exposées portent ces messages et présentent des aspects des différentes cultures et traditions du Mali aux Maliennes et aux Maliens, pour qu’ils apprennent à s’apprécier mutuellement et s’accepter, a rappelé le promoteur de l’événement.

Fidèle à sa mission, la MINUSMA a apporté son soutien à cette quatrième édition dont le thème entre en droite ligne de son mandat. « En invitant la MINUSMA à se joindre à cet évènement, notre but est clair : amener le public à mieux connaitre la mission de la MINUSMA et les efforts qu’elle consent pour un retour de la paix et de la stabilité au Mali. La MINUSMA n’intervient pas que militairement. Elle soutient aussi l’art et les artistes », expliquent les organisateurs de l’évènement. Le Chef de la mission onusienne, M. El-Ghassim WANE, a tenu à faire le déplacement au Boulevard de l’Indépendance pour assister à la clôture de l’évènement et apprécier l’immensité du talent des artistes maliens.

Venus des quatre coins de la ville et des quartiers riverains, les visiteurs n’ont pas hésité à exprimer leur émerveillement et leur souhait de voir se perpétuer cette initiative. « C’est la première fois que je visite une galerie. C’est vrai que je ne m’y connais pas en art plastique, mais grâce aux artistes présents j’ai pu comprendre quelques messages véhiculés à travers les toiles », confie Aziz BAGAYOKO (26 ans). Pour Oumar SYLLA (8 ans), être artiste plasticien est un métier qu’il aimerait mieux découvrir et le faire sien quand il sera plus grand.

Des prestations d’artistes musiciens, danseurs, slameurs et rappeurs ont également ponctué les trois jours d’exposition et tenu le public en haleine tout le temps qu’a duré l’évènement. Riche en couleurs, lumières et sons, l’expo Art en Lumière entend grandir au fil des ans et s’établir comme un évènement majeur de la scène artistique malienne. Le pari de cette année réussi, les organisateurs ont désormais les regards tournés vers la cinquième édition qui promet, elle également, de drainer autant de monde et susciter tout autant de créativité et de messages forts pour bâtir un Mali de paix.

La MINUSMA a apporté un appui financier de plus de 31 millions de Francs CFA à cette initiative.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page