Bah N’DAW rencontre la diaspora malienne de Côte d’Ivoire

En marge de sa tournée en Côte d’Ivoire le Président de la Transition SEM Bah N’DAW a rencontré la diaspora malienne installée dans le pays.

La rencontre a eu lieu dans une atmosphère très cordiale. Elle a débuté par l’exécution de l’hymne national suivi d’une séance de bénédictions pour la réussite de la Transition, des mots de félicitations à l’endroit du Chef de l’Etat et des prières pour le retour de la paix et de la sécurité ainsi que la cohésion sociale au Mali.

Au cours de la rencontre, le Chef de l’État a insisté auprès de ses compatriotes, sur le respect des gestes barrières pour se protéger de la covid-19 qui, dit-il, existe bel et bien et peut tuer. SEM Bah N’DAW a également prôné l’unité entre les Maliens pour l’aider à réussir les missions de la Transition qui sont, entre autres :

– Réussir les élections générales
– Lutter contre le terrorisme
-Lutter contre la corruption et l’impunité.
– Œuvrer au retour de la paix et de la concorde au Mali

Le Chef de l’État a souhaité que chaque malien se retrouve autour de l’essentiel pour aller à l’apaisement de la tension sociale.

Il a remercié ses compatriotes pour l’accueil qu’ils lui ont réservé et les a invités au respect des lois du pays d’accueil tout en n’oubliant pas la mère Patrie, le Mali.

Profitant de l’occasion qui leur a été donné de s’entretenir avec leur Président, les Maliens de la Côte d’Ivoire ont fait part de leurs préoccupations lesquelles, pour leur plus grand bonheur, ont obtenu quelques éléments de réponses.

Le Ministre en charge des Maliens de l’Extérieur M. Alhamdou AG ILYÈNE a informé l’assistance de la mise en œuvre très prochaine d’une politique du Gouvernement de la Transition, en faveur de la diaspora. Il s’agit notamment de :

– la disponibilité des pièces d’identité et des cartes Nina
– la correction des insuffisances
– l’accès à la bonne information
– la régularisation et l’harmonisation du statut des maliens de l’extérieur et des migrants rapatriés
– la facilitation de la réinsertion des migrants rapatriés en finançant des projets générateurs de revenus.

En somme, il s’agit d’une grande réforme en faveur de la diaspora malienne qui prend en compte la création prochaine d’une Confédération des Associations des Maliens de l’Extérieur CAMEX, comme seul interlocuteur de l’État.

Le Ministre des Maliens de l’extérieur a également donné des informations sur certaines activités de son Département qui prennent en compte la protection des Maliens de la diaspora où qu’ils soient.

A ce jour, plus de 36 000 maliens en difficulté ou en détresse ont été rapatriés au frais de l’État. Enfin, M. Alhamdou AG ILYÈNE a invité à son tour les maliens de la Diaspora à une meilleure organisation, à la cohésion et à la concorde, mais aussi et surtout, à investir au pays.

Les Maliens de la Côte d’Ivoire sont considérés comme la plus grande communauté à l’Éxtérieur. Selon les estimations, ils représentent plus de 65 % de l’ensemble de la diaspora malienne dans le monde.

Présidence de la République du Mali

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*