Barkhane: 1ère intervention chirurgicale autonome au Rôle 2 des forces armées maliennes

Il y a quelques jours, les forces armées maliennes (FAMa) ont franchi un nouveau pas dans leur autonomisation : le capitaine Souleymane a réalisé la première intervention chirurgicale du rôle 2 du camp (FAMa) de Gao en prenant en charge trois blessés. Retour sur cette action, rendue possible par un long travail d’accompagnement mené par les médecins de la force Barkhane, dans le cadre du partenariat militaire opérationnel (PMO).

Les formations menées au sein du PMO font l’objet d’une étroite collaboration entre le rôle 2 français et les FAMa. Elles concernent notamment les fonctions de dentiste, infirmier, anesthésiste- réanimateur et chirurgien orthopédiste. Elles portent par exemple sur la gestion des soins, des pansements, de l’hospitalisation etc. « Techniquement, ils savent réaliser tous les soins. Mais le partenariat va plus loin, nous leur apportons nos savoir-faire dans la gestion et l’organisation du travail. Ces efforts ont contribué à la réussite de la première intervention chirurgicale réalisée au sein de leur propre rôle 2 » précise le capitaine Antoine, chirurgien orthopédiste présent à Gao depuis fin décembre.

Il y a quelques jours en effet, le capitaine Souleymane, chirurgien orthopédiste malien, a réalisé la première intervention chirurgicale au rôle 2 du camp FAMa de Gao, en prenant en charge trois blessés, dont un en situation d’urgence fonctionnelle immédiate. Au cours des opérations, le capitaine Souleymane a réparé des tendons sur des plaies aux jambes ainsi que l’artère radiale pour sauver le bras d’un des blessés.

La prise en charge était relativement difficile, puisqu’il a dû gérer plusieurs lésions à la fois. « En utilisant peu de moyens, il a pris en charge l’intégralité des lésions par ordre de gravité, de façon séquentielle, sans se faire déborder par les problèmes. C’est le plus important en chirurgie. Cette opération démontre qu’il est très bon en traumatologie » souligne le capitaine Antoine.

D’une manière générale, c’est par une formation continue que se fait la transmission des savoir-faire et des compétences techniques nécessaires à l’autonomisation des unités partenaires dans le domaine médical. Un dentiste malien se rend ainsi tous les lundis sur la base de Gao afin d’échanger avec les militaires français. Une prochaine action de partenariat s’orientera également vers la formation des manipulateurs radio.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014. Elle repose sur une approche stratégique fondée sur une logique de partenariat avec les principaux pays de la bande sahélo-saharienne (BSS) : Burkina-Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad. Elle regroupe environ 5100 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires afin qu’elles puissent prendre en compte cette menace.

Armée française

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*