Barkhane: Bouclages, ratissages, fouilles et opération héliportée pour le groupement tactique désert « Acier » au Mali

Du 2 au 17 janvier, le groupement tactique désert n°1 (GTD-1) « Acier » a effectué une opération dans la région du Gourma, au Mali. Appuyé par les forces armées maliennes, nigériennes et burkinabè ainsi que la force conjointe G5 Sahel, le GTD-1 a mené une opération conjointe dans la zone des « trois frontières » entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Sa mission était de réduire l’empreinte des groupes armés terroristes dans la région et de perturber l’ensemble de leur réseau logistique.

Le GTD-1 a d’abord reconnu une zone au sud-ouest de Gao, connue pour abriter des groupes armés terroristes. Le bouclage et le ratissage de la zone ont permis de mettre hors de combat un terroriste, avant de poursuivre ensuite avec la reconnaissance du village de Kaygourouten et les oueds aux alentours.
Grâce aux efforts conjugués du peloton de reconnaissance et d’intervention, des sections d’infanterie et du génie, une dizaine de terroristes ont pu être mis hors de combat tandis que de nombreux plots logistiques ont été découverts, cachés dans la végétation : de l’armement, des motos, des pick-ups, des denrées alimentaires ainsi que des médicaments ont notamment été saisis, avant d’être pour partie détruits.
Capitalisant sur les bons résultats du début d’opération et la déstabilisation des groupes armés terroristes dans la zone, la force a poursuivi ses actions de bouclage et de ratissage au nord de la frontière burkinabè. Pour son déploiement, le groupement tactique « Acier » a bénéficié du soutien du groupement tactique désert aérocombat pour une opération héliportée d’ampleur, soulignant la réactivité et la capacité d’action dans toute la zone d’opération. Cette action a permis de confirmer les passages fréquents de groupes armés terroristes dans cette zone.
En fin de mission, le ratissage d’un autre oued dans la région de Bazasso a permis la saisie de nouvelles ressources, dont un sac contenant plus de 2 000 cartouches, et un autre de l’explosif. Enfin, le groupement tactique désert n°1 a mis hors de combat un responsable de l’approvisionnement en armes des terroristes dans la région de Léléhoy.
Armée française
SUIVEZ MALIVOX PARTOUT
🔵Youtube
🔴Facebook Page
🔵WhatsApp1 ou WhatsApp2 ou Envoyez OK au WhatsApp3
🔴Telegram
🔵Twitter
🔴LinkedIn
🔵Facebook Groupe
🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*