Basketball: Hamane Niang, « un africain à la présidence de la FIBA », maudit le racisme

Avant le lancement de la vidéoconférence du comité exécutif de la FIBA, le vendredi 11 juin dernier, le président de l’organisation Hamane Niang en a profité pour condamner le racisme sous toutes ses formes.

Dans une lettre ouverte, le malien patron de la FIBA, a publiquement condamné le racisme dans son sport. Le basket étant avant tout une source « d’égalité » d’après lui.

En rappelant les valeurs du basketball, Niang définit l’égalité « des chances » comme étant « une exigence sein de la FIBA » et pas que des simples « aspirations« .

« La FIBA (…) doit savoir faire preuve de compassion, de compréhension et d’une constante détermination à vouloir progresser et à donner la parole à chacun » assure t-il.

La FIBA, précise le patron, « est une organisation politiquement neutre qui veut que le Basketball serve à renforcer la cohésion plutôt qu’à aviver les divisions politiques… La FIBA condamne catégoriquement toute forme de discrimination qui est une attaque des droits fondamentaux individuels. Le racisme n’a sa place ni dans le Basketball, ni dans le sport, ni dans la société« .

« Les événements récents« , en référence à la mort de George Floyd, (afro-américain tué par un policier aux Etats Unies), « sont un cinglant rappel que la société, y compris le sport, doit s’efforcer de bâtir une communauté plus solide et plus unie » a t-il signalé.

« Nos statuts sont clairs et ils ne tolèrent absolument pas le racisme. La FIBA combattra toujours la discrimination, quelle qu’elle soit ».

« Fier d’être un Africain à la présidence de la FIBA », Niang affirme connaitre « l’importance de fournir aux gens de toutes les ethnies et de toutes les origines une égalité des chances, pour que toutes les voix et communautés soient représentées ».

Alassane Sangho/Malivox.net

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*