Bataille rangée à Sikasso entre policiers et civils

Sikasso (Mali) – Les sikassois ont vécu une journée particulièrement mouvementée ce 23 avril. En effet, les populations de la localité ont décidé d’en découdre avec les policiers accusés de racket.

Un contrôle de routine du chauffeur d’un camion est à la base des affrontements qui ont eu lieu ce mardi entre les policiers et les habitants de Sikasso. Tout a commencé au quartier de Médine, précisément au marché. Là-bas un policier a arrêté un camion rempli de marchandises pour contrôler son conducteur.

Quand celui-ci a été sifflé par le policier, son camion était déséquilibré car mal stationné à côté d’une fosse en construction au bord de la route goudronnée. Malgré tout, il a été obligé de s’arrêter là et finalement toute sa marchandise s’est déversée.

Cette scène a provoqué la colère des riverains, déjà éprouvés par les comportements peu orthodoxes des policiers locaux. Durant toute la journée, d’abord les commerçants puis d’autres habitants de la ville s’en sont pris aux policiers pour dénoncer les rackets qu’ils font subir aux populations. Plusieurs motos de policiers ont été brûlées au cours de ces affrontements.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.