Campagne d’assainissement des structures de santé de Bamako et Kati : Satisfecit au bout du compte !

La ministre de la Santé et du Développement social, Mme Diéminatou SANGARE a présidé, le samedi 26 novembre 2022 au Centre international de conférence de Bamako (CICB), la cérémonie consacrée au bilan de la campagne d’assainissement des structures de santé de la ville de Bamako et de Kati.

Cette vaste campagne qui a duré un mois (22 octobre au 20 novembre 2022) a été Initiée par les vaillants hommes et dames de l’Association des techniciens de surface-secteur de la santé au Mali (ATES-SSM) en collaboration avec l’Institut national de prévoyance sociale (INPS), la Caisse malienne de sécurité sociale (CMSS),l’Agence Nationale d’Assistance Médicale (ANAM)et la Caisse nationale d’assurance maladies (CANAM).

Au nom des partenaires techniques et financiers nationaux,le directeur général de l’INPS, Ousmane Karim COULIBALY a noté que la lutte contre la pollution, l’insalubrité en milieu sanitaire ne saurait se gagner en quelques semaines.

« L’acte patriotique des techniciens de surface doit être perçu comme une flamme pour un Mali renaissant où tous les efforts se conjuguent pour un mieux être partagé. Nous, organismes de prévoyance sociale et structures de développement social, avons vite compris que ces journées de salubrité sont nôtres, car elles touchent le cœur du dispositif de la prévoyance sociale. Notre engagement à accompagner ces activités sera total. Notre présence à ces journées est largement justifiée, car les organismes de prévoyance sociale ont vocation à faire de la prévention de la maladie et mieux la promotion de l’hygiène et de la sécurité en milieu de travail », a-t-il ajouté .

Le Représentant Résident de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) au Mali, Dr Christian Itama a, pour sa part, réitéré l’engagement de sa structure à accompagner le ministère de la Santé et du Développement social dans son initiative d’assainir des structures de santé comme l’a dit Madame la Ministre de la Santé et du Développement Social lors de la visite accordée au nouveau Représentant de l’OMS, il y a 7 mois.

«L’hygiène et la salubrité donnent un confort physique et psychologique et diminuent les risques de contamination dans les structures de santé. L’OMS adhère volontiers à votre initiative. Nous restons disponible, à travers la formation. Déjà des agents de santé (200 personnes) ont été formés sur la gestion des déchets biomédicaux au niveau du CHU Gabriel Touré», a-t-il rappelé.

Le Ministre délégué auprès du Ministre de la Santé et du Développement Social Chargé de l’Action Humanitaire, des déplacés et des réfugiés, Oumarou DIARRA, a salué l’engagement de la Cheffe du département qui a donné du courage aux techniciens de surface. «Nous devons appuyer et consolider la vision du Président Assimi GOITA qui vise à donner aux Maliens leur dignité ». Selon lui, nous avons intérêt à agir dans le bon sens afin que notre pays soit libéré.

Pour la ministre de la Santé et du Développement social, Madame Diéminatou SANGARE, la propreté constitue le pilier central, la première des mesures destinées à contrôler non seulement les infections, mais également les effets indésirables comme les allergies. « La propreté est, de plus, un élément important de satisfaction des usagers », a-t-elle affirmé.

La ministre SANGARE d’ajouter: « Cette activité intervient dans un contexte marqué par des épidémies pour lesquelles l’hygiène et la salubrité constituent la première mesure barrière contre leur propagation, surtout en milieu de soins (allusion faite à la Covid 19, au choléra etc.), c’est pourquoi nous avons soutenu et accompagné l’initiative citoyenne et l’engagement de l’association à œuvrer pour des établissements de santé propres dans un environnement sain. Tout en marquant ma satisfaction pour l’étape réalisée, je vous invite à commencer les journées de salubrité au sein de nos structures sanitaires situées dans les régions conformément au programme élaboré».Madame Diéminatou SANGARÉ a rappelé que le Président de la transition, son Excellence le Colonel Assimi GOITA, a instruit de placer l’humain au cœur des préoccupations.Toute entreprise, tout projet qui ne rend pas service aux Maliens doit être prohibé. C’est pourquoi l’assainissement de nos structures doit être soutenu au profit de la population.

La cérémonie a vu la remise d’attestations aux acteurs de cette 1ere étape. Il s’agit principalement de l’ATES-SS, de l’INPS pour les partenaires et de l’OMS.

Cette activité a permis le nettoyage, le ramassage des ordures et leur évacuation des structures de santé des CHU Gabriel Touré, Point G, Kati, Hôpital du Mali, les 6 Centres de santé de référence du district de Bamako et celui de Kati. Elle a eu l’adhésion de la Présidence de la République par l’intermédiaire de la conseillère spéciale du Président de la Transition, des membres du gouvernement, des honorables conseillers du CNT.

CM/MSDS

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*