CAN 2021 : la bonne édition pour le Mali ?

Grâce à son succès contre la Mauritanie (2 – 0) le Mali a, contre toute attente, terminé 1er dans un groupe F très disputé. Si la polémique de l’arbitre ayant sifflé la fin du match avant les 90 minutes réglementaires lors du match opposant le Mali à la Tunisie a fait le tour du monde, la performance des aigles, elle, a été reléguée au second plan.

Pourtant, l’équipe nationale a montré de grandes qualités face à une équipe tunisienne que de nombreux observateurs du ballon rond voyaient gagnante avant même le coup d’envoi. Le penalty arrêté par Ibrahim Bosso Mounkoro à la 77e minute est l’ultime preuve de la solidité malienne, notamment sur le plan défensif.

En effet, le Mali est l’une des meilleures défenses de cette CAN. Avec un seul but pris lors des phases de poule, les aigles confirment leur qualité d’une des meilleures défenses du continent. Pour rappel, le Mali est la seule équipe à ne pas avoir encaissé le moindre but lors du deuxième tour qualificatif pour la coupe du monde 2022 au Qatar.

En attaque, les aigles peuvent également compter sur un Ibrahima Koné en feu. Le joueur évoluant à Sarpsborg en Norvège est le deuxième meilleur buteur de la CAN avec trois réalisations derrière l’infatigable Vincent Aboubacar et ses cinq buts.

En outre, le Mali compte deux joueurs sur l’équipe type de la CAF à l’issue des phases de poule : Bissouma comme titulaire au milieu de terrain et Haidara comme remplaçant. Ces derniers ont bien su marquer leur terrain au milieu de toutes ces superstars africaines.

Le constat après ces trois premières journées, en plus des contre-performances des pays favoris avant la compétition, est que le Mali a toutes ses chances dans cette compétition malgré les reproches faîtes au sélectionneur quant à « son recours » aux penalties. Mais en réponse à ces critiques, Mohamed Magassouba se veut clair et net : « C’est parce que l’attaque veut marquer qu’il y a des occasions de penalties. Les penalties font partie des efforts de l’attaque et je ne sais quelle considération on peut faire du football si les penalties n’étaient pas comptés dans les efforts des attaquants. Si nous pouvons gagner la CAN grâce à des penalties… Allons-y ! » .

En attendant de retrouver la Tunisie en mars prochain lors de la phase finale qualificative pour une place au Qatar, les aigles restent en lice et bien placés pour titiller les plus grands du continent…Et pourquoi pas remporter (enfin) la CAN.

Siaka Sidibé

@SidibSiaka17

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*