Centre d’Instruction de Gao : De nouveaux soldats prêts à servir la nation

Les recrues de la 2ème vague du recrutement spécial du Contingent 2022 des Forces Armées Maliennes ont été présentées au drapeau national, le mercredi 28 septembre 2022 sur la place d’armes du Camp Firhoun Ag Alinçar de Gao.

C’était sous la présidence du Gouverneur de la Région de Gao, le Général de Brigade Moussa Moriba Traoré en présence du Commandant du Théâtre Est de l’opération Maliko, le Colonel Famouké Camara ainsi que plusieurs autres chefs militaires, coutumiers et administratifs.

Au nombre de 317 soldats, ils sont arrivés à terme de leur Formation Commune de Base de 4 mois dont l’objectif était de permettre une meilleure intégration de ces jeunes dans le métier des armes en cultivant en eux la confiance en soi, l’esprit militaire, l’élévation et le dépassement de soi.

Ces jeunes soldats dont certains sont issus des groupes armés d’auto-défense vont désormais faire leur carrière dans l’Armée de Terre. Ils sont venus de Gao, d’Ansongo, de Gossi et de Labezanga. Cette formation qui s’est déroulée avec rigueur leur a donné non seulement les aptitudes physiques, intellectuelles et morales mais aussi et surtout les connaissances techniques et tactiques de base pour accomplir les actes élémentaires du soldat.

Elle a porté entre autres sur le combat, le tir, le Règlement de Service dans l’Armée (RSA), l’instruction sur le tir (IST), l’enseignement physique militaire sportif ainsi que le droit international humanitaire. Le major de la promotion est le Soldat de 2ème Classe Sékou Doumbia avec une moyenne de 17,78.

Le Commandant du Centre d’Instruction de Gao, le Capitaine Mohamed Lamine Cissé a exprimé toute sa gratitude à la hiérarchie militaire qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite de la formation. Selon lui, ces nouveaux militaires sont aujourd’hui capables de prendre part, aux côtés de leurs anciens, à la mission de défense du pays et de l’intégrité du territoire national. Le Capitaine Cissé a exhorté ces jeunes combattants à faire bon usage de tout ce qu’ils ont appris durant cette formation commune de Base dans leurs Compagnies respectives.

Le Commandant du Secteur 1 du Théâtre Est de l’opération de Maliko, le Colonel Issa Bagayoko a, dans son intervention, rappelé que les objectifs de ce recrutement spécial ont été entièrement atteints car, soutiendra-t-il, durant 11 mois, 957 jeunes des régions du Nord ont déposé leurs armes et munitions pour être formés dans les Centres d’Instructions de Ménaka et de Gao. Il a également indiqué que 800 armes de guerres, 43 caisses de munitions, des obus et des roquettes ont été aussi déposés par ces jeunes et c’est ce qui a considérablement réduit notamment le banditisme, les braquages, les vols, les assassinats dans les zones urbaines et inter urbaines.

Le Colonel Bagayoko a, par la suite, remercié l’ensemble du personnel d’encadrement pour le professionnalisme, l’engagement, la qualité de l’enseignement dispensé et la sérénité dont il a fait preuve pendant toute la durée de la formation. Le Commandant du Secteur 1 n’a pas manqué de féliciter les recrues pour l’effort et la souffrance endurés dans la cohésion pour arriver à ce jour avant de les exhorter à faire preuve de discipline, d’engagement et de détermination dans leur mission de défense de la patrie en tout temps et en toute circonstance.

Par ailleurs, 226 autres soldats du recrutement spécial du Centre d’Instruction de Ménaka ont bouclé leur formation commune de base, le 22 septembre 2022 sur la place d’armes du camp de Ménaka.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*