Centre d’Instruction Sénou : Des chefs d’équipes et de groupes de combat outillés pour mieux servir

Les élèves Caporaux et sergents Aviation et Administration ont bouclé leur formation du Certificat d’Aptitude Technique. La cérémonie de remise des attestations s’est déroulée le jeudi 16 décembre 2021, au Centre d’Instruction de Sénou. Elle était présidée par le chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air, le Colonel Aliou Boi Diarra. Les effectifs des élèves étaient les suivants :

Le Certificat d’Aptitude Technique Aviation N°1 (CAT1) étaient 482 élèves dont 27 personnels féminins et 20 aéronautiques. Le Certificat d’Aptitude Technique Aviation N°2(CAT2) a enregistré 34 élèves dont 05 personnels féminins. Le CAT2 Administration avait 111 élèves dont 35 personnels féminins et 25 professionnels. Le CAT1 Administration était 189 élèves dont 36 personnels féminins et un professionnel.

Durant quatre mois d’intenses labeurs, les CAT1 et 2 Aviations, aéronautiques ont été innovés par l’introduction de la Méthode de raisonnement Tactique et les cours techniques sur les aéronefs. Quant à la l’Administration, elle s’est appesantie sur ses fonctions traditionnelles à savoir les techniques de la gestion du personnel, du matériel et des deniers. Le taux de réussite des deux formations est 100%.

Les majors des formations sont respectivement, l’élève caporal administration Ousmane Mariko Mlle 52615, il a obtenu 17,79 ; l’élève sergent administration Zoumana Konaté de la Gendarmerie Nationale, il a eu 17,05 de moyenne. Pour l’aviation, les majors sont les élèves caporaux, Seydou Maiga Mlle 12061 et Djouma Traoré Mlle 12452 ainsi que l’élève sergent Sambou Dembélé Mlle 39958.

Le coordinateur des formations, le Colonel Ramatoulaye Camara a noté que la particularité de cette formation a été le jumelage des Certificats d’Aptitude Technique N°1 et 2 l’Aviation, aéronautique et Administration. Il a affirmé que ces quatre mois de formation ont permis à ces élèves d’acquérir les connaissances nécessaires pour occuper les fonctions de chef de groupe de combat et chef d’équipe. Le Colonel Ramatoulaye a indiqué qu’ils sont désormais bien aguerris et prêts à accomplir les misions qui les seront destinées. Il a félicité l’encadrement pour les efforts consentis.

Le chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air, le Colonel Aliou Boi Diarra a affirmé qu’être un gradé, c’est d’abord la responsabilité d’être un leader pour ses subordonnés. Il a déclaré que la situation sécuritaire du pays exige les FAMa de mieux se performer. La décision de faire admettre 100% des candidats pour les formations classiques témoigne l’engagement des plus hautes autorités du pays pour la formation du personnel et le développement d’un plan de carrière adéquat.

Selon le CEM-AA, ces formations classiques viennent à point nommé pour non seulement renforcer les capacités opérationnelles des FAMa, mais aussi de l’Armée de l’Air. La problématique de la formation et du maintien en condition opérationnelle des hommes constitue une préoccupation sécuritaire partagée, a-t-il martelé.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*