Cercle d’Ansongo : Près de trois milliards de francs CFA débloqués par la MINUSMA en faveur des communautés

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali et Chef de la MINUSMA, El-Ghassim WANE, a récemment effectué une visite de trois jours dans la région de Gao pour lancer plusieurs projets au profit des communautés.

Dans la région de Gao les 9 et 10 février, le Chef de la MINUSMA s’est d’abord entretenu avec le Chef de l’exécutif régional, le Général Moussa TRAORÉ, Gouverneur de la région de Gao avant de se rendre sur le terrain. C’était en présence du Chef du bureau régional de la MINUSMA à Gao, Mohamed El Amine SOUEF. Le Général TRAORÉ a salué cette visite.

« Je suis très heureux pour nos communautés qui vont bénéficier d’autant de projets dans plusieurs domaines. Ces réalisations vont à coups sûrs contribuer à les soulager de cette crise qui a trop duré. Nous remercions la MINUSMA pour ces actions qui renforcent nos liens de partenariat », a-t-il déclaré.

Des réalisations directement et indirectement liées à la sécurisation des populations

En se rendant dans la Cité du Koukia jeudi 10 février, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies au Mali venait partager ces instants mémorables avec les populations du cercle d’Ansongo (région de Gao). Un grand jour, comme l’explique Ahmadou Abdoulaye TOURE, porte-parole des bénéficiaires « Aujourd’hui est un jour qui restera gravé dans l’Histoire car nous sommes témoins de cet évènement extraordinaire auquel nous ne croyions plus. Bénéficier d’autant de projets que nous avons identifiés et qui se voient réalisés et remis par le Chef de la MINUSMA, nous ne pouvons qu’exprimer notre profonde gratitude pour ce geste inoubliable. Merci, au nom de chaque bénéficiaire ».

Il s’agit des projets dans le domaine sécuritaire que sont : la réhabilitation et le renforcement du plan sécuritaire du poste de la police frontalière de Labbezanga et la réhabilitation de la brigade territoriale de la gendarmerie d’Ansongo ; l’équipement en matériel bureautique, informatique et mobilier de la Garde nationale ; la construction de deux miradors au commissariat de Police d’Ansongo ; l’éclairage public dans quatre villages de la commune Bourra, sept villages de la commune de Ouattagouna et dans la commune d’Ansongo. Des projets dans le domaine de l’agriculture et de l’accès à l’eau potable : le forage d’eau avec panneau solaire au camp des Forces Armées Maliennes d’Ansongo ; la réalisation d’une adduction d’eau équipée d’un système solaire, des bornes fontaines à Fafa ; la réalisation d’une digue à Karou ; l’exploitation d’un périmètre maraicher à Tassiga et l’aménagement des unités de maraichage et d’un étang piscicole à Monzonga.

Ces 13 projets financés par la MINUSMA à hauteur de 768 millions de francs CFA, bénéficieront directement à plus de 68 000 personnes dont 48% sont des femmes. « L’ensemble des chefs traditionnels et coutumiers par ma voix vous remercient pour tous les projets réalisés, à savoir : les lampadaires, les canaux d’évacuation des eaux, les périmètres maraichers et la liste est longue… Tous ces projets permettront d’améliorer les conditions de vie de nos populations et assurent également la cohésion sociale et le vivre ensemble » a déclaré Ibrahim Minkaila, représentant des notabilités.

Sécurité, assainissement et agriculture : sept nouveaux projets lancés

El-Ghassim WANE a également mis sa visite à profit pour lancer sept nouveaux projets pour le cercle d’Ansongo d’un montant global de plus d’un milliard de francs CFA qui bénéficieront directement à 75 130 membres des communautés dont 40 018 femmes. Quatre de ces projets en cours d’exécution sont financés par le Fonds Fiduciaire des Nations Unies pour la Paix et la Sécurité au Mali et deux projets de réduction des violences communautaires qui seront exécutés à Ansongo ville et six autres localités dans les communes de Bara, Ouattagouna et Tessit :

La construction de quatre Checks points à Ansongo ; la réhabilitation du camp des FAMa à Ansongo, l’appui à l’assainissement de la ville d’Ansongo, le projet d’assainissement Ansongo (volet lutte contre les inondations) ; la construction de quatre adductions d’eau sommaires équipées de systèmes solaires et 16 bornes-fontaines à Tessit-Est, Tessit-Ouest, Tagalalt et Tarajaba ; l’amélioration des conditions de production agro-aviaire et la création de 1545 emplois à Tinassame, Bentia et Bara dans les cercles de Gao et Ansongo, dans le cadre de la réduction de la violence communautaire.

« En acceptant de prendre personnellement part à cette cérémonie, je voudrais vous exprimer toute l’attention que j’accorde à cette immense contribution de valeur destinée à rendre vivable une circonscription en proie à l’insécurité depuis une décennie. En mettant à notre disposition des projets et ouvrages de résilience d’une valeur inestimable à nos yeux, vous avez encore illustré l’exemplarité et la solidité de la chaine de coopération entre le Gouvernement de la République du Mali et le système des Nations Unies. Ces actions de haute portée, en plus de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de nos populations et au renforcement des capacités et la performance de nos agents, s’inscrivent de la pérennisation de vos multiples interventions en faveur de la stabilisation et du relèvement du cercle d’Ansongo sérieusement affecté par la crise sécuritaire, » s’est réjoui Mohamed Ag AKLINI, Préfet du Cercle d’Ansongo.

Avant d’atterrir à Ansongo, le Chef de la MINUSMA a survolé Lellehoye. Sans pour autant pouvoir s’y arrêter, il a tenu à identifier ce village qui bénéficie d’un projet d’électrification, ainsi que le lancement du projet de deux bacs qui serviront de relai entre les deux rives du fleuve, pour soulager les populations qui rencontraient d’énormes difficultés pour faire la navette entre Lellehoye et le reste de la région. « Je tenais à y être pour échanger directement avec ces populations afin de mieux connaitre les réalités du terrain. Je reviendrai pour la réalisation de cet important projet qui a mobilisé plus d’un milliard de francs CFA » a déclaré M. WANE.

Lors de la cérémonie officielle de remise, d’une part et de lancement d’autre part de la vingtaine de projets par le Chef de la MINUSMA dans la salle de conférence du cercle d’Ansongo, une quinzaine de motos, des ordinateurs, climatiseurs, équipements de bureau et autres accessoires ont été remis aux forces de défense et de sécurité en présence du préfet et de plusieurs autres bénéficiaires. « Notre présence à Ansongo, s’inscrit dans la continuité de l’engagement de la MINUSMA de faciliter la mise en œuvre d’une stratégie malienne globale à orientation politique, pour protéger les civils, réduire la violence communautaire et rétablir l’autorité et la présence de l’Etat ainsi que les services sociaux de base au nord du Mali. Ces projets communautaires, initiés suites aux besoins que vous avez exprimés, sont des réponses que nous voulons apporter à travers des propositions que vous-même avez suggérés pour lutter contre les fléaux que sont : les violences communautaires, l’injustice, la pauvreté et la précarité, » a précisé M. WANE.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*