Commandement de la Force de la MINUSMA : le Général GAYE remplace le Général MATTHIJSSEN

Le Commandant de la Force de la MINUSMA, le Général de corps d’armée, Cornelis Johannes Kees MATTHIJSSEN des Pays-Bas, a fait ses adieux à la Mission de paix de l’ONU au Mali. Ses fonctions ont été officiellement transmises à son adjoint, le Général-Major Mamadou GAYE du Sénégal, désormais Commandant de la Force par intérim.

Les hymnes du Mali et des Nations unies ont à nouveau retenti au Quartier général de la MINUSMA en ce milieu d’après-midi du 6 janvier 2023 pour saluer le départ du Général MATTHIJSSEN. Les hommages de la Force et de la haute direction de la Mission lui ont été rendus au cours d’une cérémonie militaire de passation, présidées par le Chef de la Mission, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU (RSSG) El-Ghassim WANE.

Nommé par le Secrétaire général des Nations unies, en novembre 2021, c’est en janvier 2022 que le Général MATTHIJSSEN a officiellement pris fonction à la tête de la Force de la MINUSMA.

« Mon Général, vous avez fait montre de professionnalisme, de rigueur et de leadership opérationnel, » a lancé le RSSG WANE au Général sortant, après avoir rappelé le contexte sécuritaire particulièrement difficile des 12 derniers mois au cours desquels, 26 Casques bleus ont perdu la vie et 125 autres ont été blessés.

Pour M. WANE, les qualités professionnelles du Général néerlandais ont été « déterminantes dans la consolidation des acquis que nous avons obtenus, malgré les défis qu’il reste à relever ».

Plus tôt en début de cérémonie, après l’exécution des hymnes, le salut au drapeau et le passage en revue des troupes, le Commandant de la Force était le premier à s’exprimer. Le militaire de carrière qui a passé 42 ans sous les drapeaux de son pays et des Nations unies, a qualifié ce passage à la tête des Casques bleus au Mali comme étant « la pierre angulaire » de sa carrière. Revenant sur sa conception de la Paix, à travers des citations de Kofi ANNAN, Georges CLOONEY ou encore de Mahatma GANDHI, le Général a déclaré avoir été honoré de participer à la recherche et à la consolidation de la Paix au Mali.

Devant le monument aux morts de la MINUSMA et rappelant le contexte environnemental et sécuritaire difficile, il a demandé à l’assistance une minute de silence pour les soldats tombés au champ d’honneur. Dans son allocution, il a également tenu à témoigner son admiration pour ses collègues militaires mais aussi civils et policiers de la MINUSMA ainsi qu’à la haute direction de la Mission et au RSSG, avec lesquels « nous avons fait face ensemble aux défis qui se sont présentés à nous ».

Face aux membres du corps diplomatique, aux représentants des pays contributeurs de troupes, aux représentants des ministères maliens des Affaires étrangères et de la Défense, ainsi qu’au Général de brigade Oumar DIARRA, Chef d’état-major général des armées maliennes (CEMGA), présents à la cérémonie, le Général MATTHIJSSEN a rappelé l’importance de la collaboration entre la force onusienne et les FAMa.

« Je tiens à remercier les autorités maliennes et en particulier le CEMGA pour la bonne coopération et communication entre nous. Mon général, cher ami, a-t-il lancé au CEMGA, en tant que soldats nous nous comprenons clairement. Je sais que les Forces de défense et de sécurité maliennes travaillent très dur pour améliorer la situation sécuritaire. Vous faites un travail difficile pour lequel vous méritez le respect. En tant que soldat je comprends vos défis. L’un de mes objectifs était de faciliter les solutions maliennes. Pour moi, cela s’est par exemple concrétisé lors des réunions de la CTS (commission technique de sécurité, disposition de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali) que j’ai présidé en aidant les différentes parties à maintenir un dialogue constructif ».

Avant de clore son propos, le Commandant sortant s’est dit confiant quant à l’avenir de la Force dont le Général Mamadou GAYE du Sénégal a désormais la charge du commandement par intérim, jusqu’à la désignation du nouveau Commandant. Enfin, le Général MATTHIJSSEN a planté un arbre au pied du monument au mort, en gage dit-il : « de ma reconnaissance et comme métaphore tangible du dévouement du soldat dont vous avez fait montre. Tout comme vous, il résistera aux conditions difficiles. L’arbre est un manguier, un arbre typique ici au Mali, cela symbolise le pays dans lequel nous opérons au service de la paix. Le texte sur le panneau dit que cet arbre symbolise notre fraternité « frères d’armes pour toujours, votre service pour la paix bien compris, n’oublions jamais ».

Poursuivre dans la même direction pour consolider les acquis

Le Général Mamadou GAYE est désormais investi jusqu’à la désignation d’un nouveau commandant. Selon le RSSG, celui qui en tant que commandant adjoint, a insufflé « une dynamique fort appréciée, notamment dans le renforcement de la collaboration et de la coordination entre la Force de la MINUSMA et les FAMa », est prêt à relever le défi. Ancien Commandant de l’École Nationale des Officiers et de l’École des sous-officiers ; Directeur Général de l’Agence Nationale de Réinsertion sociale des militaires retraités et plus récemment Chef d’État-Major adjoint des Forces Armées sénégalaises, le Général GAYE mettra à profit ces décennies d’expérience dans le cadre de l’exécution efficace et efficiente du Mandat de la Mission.

« La pertinence de vos analyses et la profondeur de vos réflexions stratégiques ont toujours été une source précieuse d’aide à la décision, » a déclaré le Général sénégalais à son prédécesseur, avant de rappeler qu’ils s’étaient croisés plusieurs années auparavant dans les arcanes de l’Organisation des Nations Unies, avant d’officier ensemble à la MINUSMA.

« Un esprit d’équipe très puissant et un style de commandement inclusif » c’est notamment en ces termes que le Général GAYE a qualifié le travail effectué par le Général sortant. Un travail que le Commandant de la Force par intérim compte poursuivre : « Mon Général, la Force saura s’inspirer de ce capital d’expérience que vous nous laissez en guise de viatique pour nous permettre, en parfaite synergie avec le leadership de la Mission, la Force de la Police, la composante civile et les Forces de Défense et de Sécurité maliennes, de faire face au défi sécuritaire, » a-t-il déclaré avant de conclure en souhaitant au Général MATTHIJSSEN : « plein succès dans vos futurs engagements au service de votre pays et de la communauté internationale, bonne chance, God bless you ».

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*