Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
People & Faits-divers

Commissariat de Police de l’Hippodrome : Deux bandits dans le filet des limiers !

Une police performante repose sur un puissant réseau d’information. Avec une volonté farouche de stopper le crime et de protéger les innocents, c’est ce qui explique les très bons résultats enregistrés par les policiers de l’Hippodrome dans leur guerre contre les malfrats et les bandits de tous calibres.

On ne le dira jamais assez : dans le District de Bamako, les hommes du Commissaire Principal Bakary COULIBALY en charge du Commissariat de Police de l’Hippodrome contribuent pour beaucoup à apporter de la quiétude aux populations en traquant sans relâche les bandits pour les mettre hors d’état de nuire. Depuis son arrivé à la tête de l’unité, le Commissaire Principal COULIBALY ne cesse d’imprimer sa marque. Il est devenu le pire cauchemar des délinquants de la commune II.

Le Commissariat de police de l’Hippodrome a frappé fort, le 12 décembre 2022, dans la termitière des malfrats qui empoisonnent la vie des habitants de la ville des trois caïmans.

En effet sur la base d’un renseignement de la présence d’un individu en possession d’arme à feu à Sikoroni, une équipé de la Brigade de Recherche sous la conduite du jeune dynamique Lieutenant Issa KOUMA a été dépêché sur les lieux. A leur arrivé l’individu en question avait déguerpi le lieu. Déterminé, le Lieutenant KOUMA a activé ses réseaux afin de mettre hors d’état de nuire le délinquant. De fil en aigue, ses efforts finiront par payer, car l’individu a été interpellé le lendemain à Banconi Kénèbani.

Conduit au commissariat pour des investigations, le mis en cause fini à dénoncer son acolyte qui été cueilli par les hommes du Principal COULIBALY. Une perquisition effectuée à leur domicile a permis de découvrir et de saisir un Pistolet Automatique (P.A) de fabrication artisanale améliorée et deux couteaux communément appelés (6).

Ces deux individus seraient membres d’une association de malfaiteurs récemment éclatée à cause de leur discordance. Ils ont été mis à la disposition de la justice pour répondre de leurs actes.

Les autorités en charge du Commissariat de l’Hippodrome appellent donc la population à plus de vigilance afin d’informer à temps la police pour qu’elle puisse conduire avec son aide sa mission de protection des personnes et des biens.

Cellule de communication de la police nationale du Mali

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page