Commissariat de Police de l’Hippodrome : Deux fusils à pompe saisis et un individu interpellé

Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité dans le District de Bamako et ses alentours, surtout en cette veille des fêtes de fin d’année, les limiers du Commissaire Principal Bakary COULIBALY en charge du Commissariat de Police de l’Hippodrome, ont interpellé un individu en possession de deux (02) fusils à pompe, le 16 décembre 2022, dans un domicile à la cité du Niger.

Depuis son arrivée a la tete du Commissariat de l’Hippodrome, le Principal Bakary COULIBALY ne ménage aucun effort pour atteindre les objectifs fixés par la hiérarchie policière. D’après le Directeur Général de la Police Nationale, l’Inspecteur Général Soulaïmane TRAORE « la peur doit changer de camp ». La leçon semble bien maitrisée par le Commissaire de l’Hippodrome et son équipe. C’est ce qui explique ce enieme exploit réalisé la semaine dernière.

En effet, c’est suite à la base d’un renseignement qu’une équipe de la Brigade de Recherche, à sa tête le Lieutenant Issa KOUMA, a interpellé un individu suspect à la cité du Niger. Une perquisition à son domicile a permis de découvrir et de saisir deux (02) fusils à pompe.

Conduit au commissariat et interrogé sur la provenance des armes, le mis en cause soutient qu’elles appartiennent à un ancien garde du corps. Ils n’ont pu produire aucun document afférent à la propriété ou la détention desdites armes.

Une enquête a été ouverte pour mettre la lumière sur cette affaire.

Les autorités policières invitent la population à s’impliquer davantage pour la pourchasse des individus mal intentionnés en donnant des bonnes informations à sa police.

Bravo aux hommes du Commissaire Principal Bakary COULIBALY !

Cellule de communication de la police nationale du Mali

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*