Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

Commissariat du 1er arrondissement de Sikasso : un braqueur aux arrêts

L'efficacité et la promptitude des hommes sur le terrain ne sont plus à démontrer. Cette indéniable montée d'un cran résulte de la conviction agencée par le Directeur Général de la Police Nationale, le Commissaire Général de Brigade Soulaïmane TRAORE sous le leadership du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

Traquer les bandits de grand chemins et changer la donne en mettant la peur dans leur camp, demeure l’ultime conviction des autorités policières.

Ainsi, les limiers du 1er arrondissement de Sikasso dirigés par le Commissaire Principal Sanoussi DANIOKO, ont mis la main sur un braqueur en possession d’une arme à feu, ce samedi 12 août 2023 à Sanoubougou, un quartier de la ville de Sikasso.

Dans le souci de lutter plus efficacement contre l’insécurité sous toutes ses formes, la Police Nationale multiplie les efforts qui portent fruit, à travers les nombreuses prouesses opérées au quotidien. Une fois de plus, la volonté du Directeur Régional de la Police de Sikasso, le Commissaire Divisionnaire Bassirou KEITA à éradiquer le fléau de l’insécurité dans sa région demeure sans équivoque.

En effet, suite à une plainte déposée par un citoyen déclarant être victime d’un braquage à main armée au cours duquel, il a été dépossédé de sa moto et son sac à dos sur la route de Missirikoro, un village rattaché à la commune urbaine de Sikasso, une enquête a été immédiatement ouverte. Les éléments de la Brigade de recherche dudit commissariat, actionnés à cet effet, ont été informés par un citoyen désirant garder l’anonymat, de la présence d’un individu en possession d’une arme à feu au quartier Sanoubougou I.

L’engagement des hommes de la Brigade de Recherches (B.R), dirigée par, Adjudant-chef Alassane Coulibaly finit par payer.

Le mis en cause, interpellé et conduit au poste a passé à l’aveu lors de son interrogatoire. Il a déclaré avoir commis son forfait le 6 août dernier à l’aide d’une arme et a dénoncé son complice qui, avant l’arrivée des policiers, a pris la poudre d’escampette. Les recherches sont en cours afin de le retrouver et le mettre à la disposition de la justice.

Une fois de plus, les autorités policières exhortent la population à plus de vigilance et de collaboration afin que la peur soit du côté des bandits de tout calibre. Encore un malfrat de moins qui n’est pas de trop pour les limiers qui, restent déterminés à faire de la conviction agencée par le premier responsable de la Police Nationale, une réalité.

Bravos aux hommes !

Cellule de communication de la police nationale du Mali

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page