Communiqué du Gouvernement suite à la diffusion de fausses informations relatives à un durcissement des sanctions de la CEDEAO contre le Mali

Le Gouvernement de la Transition constate la diffusion depuis quelques heures sur les réseaux sociaux de fausses informations relatives à un durcissement des sanctions de la CEDEAO contre le Mali.

Le Gouvernement condamne avec la dernière rigueur la diffusion de telles informations.

Ces informations qui sont de nature à semer le doute dans l’esprit des populations maliennes qui s’apprêtent à participer massivement aux Assises Nationales de la Refondation et à jeter le discrédit sur la CEDEAO mobilisée aux cotés des autorités de la Transition dans la recherche de solutions à la crise multidimensionnelle que traverse notre pays ne visent qu’à saper les multiples efforts déployés par le Gouvernement et ses partenaires.

Le Gouvernement de la Transition appelle la population au calme et à la sérénité et l’informe que les services de sécurité sont pleinement mobilisés pour identifier et traduire devant les juridictions compétentes le ou les présumés auteurs de ces fausses informations.

Bamako, le 10 décembre 2021

Le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation,

Porte-parole du Gouvernement,

Colonel Abdoulave MAIGA

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*