Communiqué du parti APM suite aux déclarations du représentant de la MINUSMA lors du congrès du MNLA à Kidal

Lors du 4ième congrès du MNLA, mouvement armé séparatiste, le représentant de la MINUSMA a raté une bonne occasion de se taire.

Pis, il a laissé éclater au grand jour, au détriment de la posture de neutralité qu’impose sa fonction, son obsession pour faire supplanter l’autorité et la souveraineté de l’Etat du Mali par le MNLA dont il magnifie une prétendue «vigueur et légitimité à Kidal et dans toutes les Régions du Nord Mali » tout en épousant « son idéologie » sécessionniste. Et comme si cela ne suffisait pas, il assène en qualifiant les représentants de l’Etat de « délégation venant du Mali ».

Le Parti APM-MALIKO dénonce énergiquement ces propos qui portent au suprême degré l’empreinte d’une déstabilisation puissante en cours contre la Nation malienne.

Il invite les organisations politiques et de la société civile ainsi que la population toute entière à se dresser comme un seul homme pour dire STOP à ces artifices et manœuvres digne d’une autre époque.

Le Parti APM – MALIKO reste convaincu que le salut du Mali viendra d’abord des maliennes et des maliens et invite tous à s’approprier de sa vision le PNP « Par Nous, Nous Pouvons ! ».

Fait à Bamako, le 1er Décembre 2019
Pour le Bureau NationalLe Secrétaire Général
Saliha DOUMBIA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.