Coopération culturelle Mali – Russie : Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme reçoit la visite d’une délégation d’universitaires et d’artistes russes

Une forte délégation d’artistes et d’universitaires russes spécialistes de l’Afrique subsaharienne, accompagnés de membres de la diaspora malienne de Russie, de diplômés et de stagiaires maliens en Russie et de Conseillers nationaux membres de la Commission Affaires étrangères du CNT, a été reçus par le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO, le lundi, 29 novembre 2021.

Il a surtout été question, au cours de cette audience, de renforcement des liens de coopération et d’amitié entre les peuples du Mali et de la République fédérale de Russie, notamment sur le plan scientifique, culturel, artistique et linguistique.

Le ministre GUINDO s’est réjoui de la visite de la délégation russe, qui était accompagnée pour l’occasion, du Recteur de l’Université des Lettres et des Sciences humaines de Bamako, Pr Idrissa Soïba TRAORE et du Directeur général du Conservatoire des Arts et Métiers multimédias Balla Fasséké KOUYATE (CAMM-BFK) de Bamako, Dr Bouraïma FOFANA.

Le ministre a également salué la délégation russe pour l’intérêt qu’elle porte à la culture malienne. Il a remercié la délégation pour les activités qu’elle a menées sur le Campus de Kabala, avec les étudiants de l’Institut universitaire de Technologie (IUT) de l’ULSHB, mais aussi avec ceux du Conservatoire, un établissement qui relève de son département en charge de la Culture. Le Conservatoire, a souligné le ministre, est « un terreau d’artistes talentueux » du Mali.

Un « creuset où se développe la pépinière de la culture », dans les domaines des arts plastiques, des beaux-arts, du multimédia. Il espère une coopération culturelle plus fructueuse avec la République fédérale de Russie et a souhaité que cela s’étende par ailleurs à l’Institut national des Arts (INA), qui forme aussi des talents bruts dans les domaines des arts, de la culture et les métiers artisanaux.

Tiékolo DAOU, Président des Maliens de Russie, est, quant à lui, soumis quelques doléances de la communauté malienne établie au pays d’Alexandre Pouchkine. Il s’agit notamment du renforcement de la coopération sur le plan linguistique en revitalisant l’apprentissage des langues maliennes dans les universités et écoles russes comme au temps de l’URSS.

La Russie compte parmi les rares pays dont les chercheurs se sont particulièrement investis pour le développement des langues maliennes. Parmi les symboles du lien fort entre le Mali et la Russie en matière linguistique, M. DAOU a cité entre autres grands noms comme les Pr Valentin VYDRIN dit N’Golo DIARRA, spécialiste des langues mandées, très particulièrement du bamanankan, Robert NICOLAÏ, spécialiste du songhoy-zarma, Vladimir PLUNGIAN, spécialiste du dogoso et du Pr Vladmir ARSENIEV dit N’Tji COULIBALY, ethnologue et grand connaisseur de la langue et du peuple bamanankan. A tous, le président de la communauté malienne de Russie souhaite une reconnaissance officielle de l’Etat du Mali.

Le ministre leur a aussi rendu un vibrant hommage et promet de plaider en leur faveur auprès de la Grande Chancellerie des Ordres nationaux. Le ministre s’engagera aussi auprès de son homologue de l’Education nationale pour l’élaboration d’outils pédagogiques permettant d’assurer la reprise de l’enseignement des langues maliennes en Russie, comme au temps de Radio Moscou.

A l’issue de la visite, le ministre a offert un cadeau symbolique composé d’un ouvrage anthropologique et d’un CD de l’Ensemble instrumental national, au chef de la délégation russe, Pr Maxime Dimitrienko VLADIMIROVITCH.

CC/MACIHT

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*