Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique/Gouvernance

Culture : le Burkina Faso adresse toute sa reconnaissance aux autorités maliennes pour la réussite du FESPACO

Le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a accordé, ce vendredi 7 avril 2023, en début de matinée, une audience au ministre burkinabé de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Rimtalba Jean Emmanuel OUÉDRAOGO.

Il était porteur d’un message du Capitaine Ibrahim TRAORE, Président de la Transition du Burkina Faso, à son homologue malien.

« C’est un insigne honneur pour nous d’être reçu par le Président de la Transition, Son Excellence le Colonel Assimi GOÏTA », s’est réjoui le ministre burkinabè de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme.

Cette visite avait pour objectif d’adresser toute la reconnaissance des plus hautes autorités du Burkina Faso, au Président malien de la Transition ainsi qu’au peuple malien pour leur participation et leur immense contribution à la réussite de la 28e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO).

« Le Mali, qui était le pays invité d’honneur, a eu une participation extraordinaire. Nous avons organisé cette 28e édition en toute fraternité et ce fut une très belle réussite », a confié l’émissaire burkinabè, qui est sortie « extrêmement réconforté de cette audience que nous a accordé le Chef de l’État, qui, une fois de plus, a partagé avec nous sa vision, mais aussi ses orientations ».

Au cours de cette audience, a confié Rimtalba Jean Emmanuel OUÉDRAOGO, le Président GOÏTA a prodigué des conseils. Selon la vision du Chef de l’État malien, certes, une véritable solidarité doit régner entre le peuple malien et le peuple burkinabè, mais les deux peuples doivent être animés par le patriotisme, qui ne peut être bâti durement que sur la culture.

« C’est pourquoi le Président de la Transition nous a invités à travailler d’arrache-pied pour que ces deux peuples puissent se réunir autour de ce qui fait leur identité, à savoir la culture », a confié le ministre burkinabè de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme.

Cette audience a été également une occasion pour le Président malien de la Transition de donner des orientations pour que les deux ministres de la Culture, celui du Mali et celui du Burkina Faso, puissent travailler en bonne intelligence « afin que la culture soit au-devant de toutes les actions et qu’elle puisse porter notre vision de patriotisme, de souveraineté et nous affranchir de tout ce qui peut paraître comme obstacle, pouvant nous empêcher de marcher de façon résolue vers le bonheur de nos concitoyens, le développement de notre pays », a conclu le ministre Rimtalba Jean Emmanuel OUÉDRAOGO.

Présidence de la République du Mali

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page