DAECH vs Al-Qaida : la guerre des filiales

Image d'illustration (archive)

Au cours des derniers mois, les affrontements se sont multipliés entre les terroristes des branches sahéliennes de DAECH et d’Al-Qaida : l’EIGS et le JNIM. Plus rien ne va entre les deux groupes criminels… Et, depuis quelques jours, une macabre vidéo circule sur les réseaux sociaux montrant des terroristes de l’EIGS qui décapitent un membre du JNIM.

Entre avril et juin de l’année 2020, les deux groupes se sont affrontés à de nombreuses reprises dans la région du Liptako-Gourma. Si les conflits entre les deux organisations djihadistes s’étaient un temps apaisés, ils sont aujourd’hui de plus en plus fréquents et violents. Aujourd’hui, les combattants se traquent mutuellement jusque dans les villages pour se tuer, se venger…

Cette guerre à laquelle s’adonnent les branches locales des deux organisations terroristes est avant tout motivée par leur concurrence au Sahel pour le contrôle de certaines zones. Loin est leur volonté de « purifier le pays des mécréants et de leurs collaborateurs » au nom de l’Islam…une religion qui pour eux n’est qu’interprétation et simulacre. Les deux entités terroristes prouvent chaque jour que leurs actes ne correspondent pas aux messages qu’ils tentent de transmettre dans leur communication. Il s’agit d’un instrument de manipulation et d’enrôlement de jeunes combattants pour tuer et réaliser des actes et des pratiques que les chefs ne veulent pas faire.

Force est de constater que l’exception sahélienne, évoquée par certains spécialistes de la lutte contre le terrorisme et qui voudrait que le Sahel soit une zone où les groupes terroristes « cohabitent », n’existe plus. Pour exemple, le 4 janvier 2020, deux villages de l’ouest du Niger (TchomaBangou et ZaroumaDareye) près de la frontière avec le Mali et le Burkina Faso ont été attaqués par des groupes armés terroristes. Plus de 100 villageois ont été tués. Dans un communiqué, le JNIM nie toute implication dans ces attaques et accuse implicitement son rival, l’EIGS, d’être à l’origine de ce massacre.

Ainsi, cette guerre entre DAECH et Al-Qaida, importée sur l’espace sahélien, est une véritable course aux ego qui entrave les libertés des citoyens du pays et qui se fait au détriment des vies des innocents…cela doit cesser !

Siaka Sidibé

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp: 👇
Ici 👉 http://bit.ly/2zYtWVO
Ou 👉 http://bit.ly/30Pzjl9

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*