Diaba Sora à propos de la confiscation de ses bijoux : « Je porte mon or quand je veux »

La sœur aînée des Sora brise le silence concernant les informations relatives à la confiscation de ses parures en or par la douane malienne.

Diaba Sora possède ses parures en or. C’est ce qu’elle a défendu dans un audio partagé le lundi son compte snapchat.
« Je porte mon or quand je veux », assure-t-elle dans l’élément sonore.
Elle avait observé jusque-là le silence face à l’affaire qui alimente les discussions de la jet set malienne. Il s’agit de la saisine par la douane malienne de ses bijoux en or affichés lors de son dernier séjour à Dubaï.
En concurrence avec Leila Kane Diallo pour le trône de la Reine d’or du Mali, Diaba Sora s’était procurée un collier en or identique à celui porté auparavant par sa rivale.
Elle ne s’est plus montrée avec ses bijoux précieux depuis qu’elle est rentrée à Bamako.
Certaines informations avancent le fait que ceux-ci seraient saisis par la douane qui attendrait que le jet-setteuse s’acquitte des frais de dédouanement.
« Je n’ai jamais fait de propagande », se justifie Diaba Sora.
Selon elle, tout ceci relève du racontar. La même chose que « quand on disait que je n’avais pas acheté ma maison. Pourtant aujourd’hui, j’y suis bel et bien logée ».

Malivox.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*