Direction du génie militaire : les futurs chefs de section et adjoint au chef de section opérationnels

La cérémonie de clôture des formations des Brevets d’Armes (BA) N° 1 et 2 du génie militaire et de la musique des armées ont eu lieu le vendredi 25 juin 2021 à Bapho sous la présidence du directeur adjoint du génie militaire, le Colonel major Adama Diarra.

Pendant 08 semaines, du 25 avril au 23 juin 2021, ces stagiaires ont eu à apprendre le règlement du service dans l’armée, le service en campagne, la formation à l’exercice de l’autorité, le combat du génie, la neutralisation des explosifs, la théorie musicale, entre autres.
Ils étaient au nombre de 216 stagiaires qui ont pris part à ces formations. Le brevet d’armes musique regroupait les stagiaires de la musique principale du génie, de l’armée de terre, de la garde nationale et de l’armée de l’air.

Pour le coordinateur du centre, le commandant Idrissa Koné ces stagiaires ont suivi avec succès ces différentes formations au cours desquelles, ils bénéficieront d’un rehaussement de leurs capacités intellectuelles. Toutes choses qui les aideront à mieux exécuter les missions futures qui leur seront confiées, notamment celles de chefs de section pour le BA2 et de SOA pour le BA1 sur tous les théâtres d’opérations.

Ainsi la hiérarchie militaire vient une fois de plus répondre à l’appel des FAMa en leur gratifiant ces formations classiques dans un contexte particulier.

Les majors des brevets d’armes N°2 du génie et de la musique sont respectivement l’Adjudant Fousseyni Doumbia et l’Adjudant-chef Assétou Traoré. Ceux des BA1 sont l’Adjudant Gaoussou Sylla du génie et l’Adjudant-chef Sékou Coulibaly de la musique.

Enfin, le directeur adjoint du génie militaire, le Colonel major Adama Diarra a souligné que ces sous-officiers qui s’apprêtent à recevoir leur parchemin, ont été formés sur une dizaine de module d’instruction. Les résultats obtenus lors de l’examen final témoignent l’atteinte des objectifs de cette formation.

S’adressant aux stagiaires, le Colonel major Diarra à rappeler que cette formation leur a donné toutes les techniques et tactiques nécessaires pour commander et diriger une section. Selon lui, au moment où notre pays fait face à de multiples défis sécuritaires, les savoir-faire et l’engagement indéfectibles des stagiaires seront des atouts pour renforcer l’aptitude opérationnelle des FAMa.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*