DTTA : fin de formation pour les nouveaux chefs de section et leurs adjoints

La cérémonie de fin des formations classiques des Brevet d’Armes N°1(BA-1) et Brevet d’Armes N°2(BA-2) en transmissions et télécommunications a eu lieu à Kati, dans l’enceinte du Centre d’Instruction des Transmissions (CIT). C’était le vendredi 25 juin 2021 en présence du Directeur des Transmissions et des Télécommunications des Armées, le Colonel Elhalifa Coulibaly, des représentants des Etat majors et directions de service ainsi que des responsables de la 3ème région militaire (Kati).

Durant 2 mois, les 159 sous-officiers dont 20 personnels féminins ont suivi une formation militaire générale, technique, physique et morale dans la rigueur. Les 77 stagiaires du Brevet d’Armes N°1 ont suivi une formation générale militaire en topographie, en tactique, en armement, en administration du corps des troupes, en DIH et en Instruction sur le Tir au Combat leur permettant d’être des adjoints de chef de section d’une unité d’infanterie de combat. Quant aux 82 stagiaires du Brevet d’Armes N°2, les connaissances acquises dans ces disciplines leur confèrent désormais le rôle de chef de section d’une unité d’infanterie.

En plus de l’instruction générale militaire, les stagiaires ont renforcé leurs connaissances dans les domaines de la sécurité des communications, la guerre électronique, la radio technique, les sources d’énergie, l’emploi des transmissions entre autres.

Le major de la formation classique du Brevet d’Armes N°1 est l’Adjudant Housseyni Dicko de la Garde nationale avec une moyenne de 17,46. et l’Adjudant-chef Tahirou N. Bagayoko de la Direction des Transmissions et des Télécommunications des Armées, avec une moyenne de 17, 39, a devancé les stagiaires du Brevet d’Armes N°2.

Le Directeur des Transmissions et des Télécommunications des Armées, le Colonel Elhalifa Coulibaly, a exhorté les stagiaires à mettre à profit les connaissances acquises afin de relever, au service de la nation, les défis sécuritaires. Pour ce faire, il les a invités à un commandement de proximité, à prôner l’unité, l’équité et la cohésion, partout où ils serviront. « Aucun de nous en agissant seul ne peut atteindre le succès. Tout seul on va vite, ensemble on va plus loin », a déclaré le Colonel Coulibaly.

Il faut signaler que toutes les corporations de l’Armée sont concernées par la formation des transitions et des télécommunications.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp👇👇👇

👉Malivox(1) 👉Malivox(2) 👉Malivox(3)

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Instagram

🔴TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*