Ecole de Guerre du Mali : Sortie de la première promotion

La cérémonie de sortie de la première promotion de l’Ecole de Guerre du Mali (EGM) a eu lieu le jeudi 13 octobre 2022, dans l’enceinte de ladite Ecole sise à Badalabougou. Elle était présidée par le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio CAMARA accompagné de certains ministres.

L’évènement a également enregistré la présence des membres du CNT, du Chef d’Etat-major Général Adjoint des Armées, des Chefs d’Etats-majors, des Directeurs de Services, des diplomates accrédités au Mali et des partenaires.

Ils étaient 20 stagiaires à recevoir des mains du ministre de la Défense et des Anciens Combattants leurs diplômes et insignes marquant ainsi la fin de leur formation. Les diplômes étaient le Brevet d’Enseignement Militaire Supérieur de deuxième degré et le Master en Stratégie Défense, Sécurité et Développement.

Le Commandant de l’Ecole de Guerre du Mali, le Général de Division Oumar DAO a fait savoir que durant 11 mois de scolarité, les stagiaires ont suivi avec assiduité les études supérieures interarmées de défense prévues dans un programme d’enseignement qui présente 03 caractéristiques essentielles : la première est relative à la pertinence des grands domaines d’enseignement. La deuxième concerne le contenu de l’enseignement universitaire au sein de l’Ecole. Et la troisième s’inscrit dans la prise en compte des réalités africaines, maliennes en particulier.

Le Général DAO a déclaré que son établissement ambitionne de susciter l’émergence d’un pôle d’excellence sur les questions de défense et de sécurité, la réflexion sur la criminalité transnationale organisée dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest et les stratégies possibles pour une meilleure protection des frontières. Cela se fait en partenariat avec le monde universitaire, a ajouté le Commandant de l’Ecole. Il a souligné que pour promouvoir l’approche globale de résolution des crises, l’Ecole de Guerre du Mali se propose de mettre en place un séminaire de formation à l’attention des hauts cadres civils évoluant dans le secteur de la défense et de la sécurité. Le Général de Division Oumar DAO a remercié les plus hautes autorités du pays ainsi que les partenaires pour le bon déroulement de cette année académique.

Le Colonel-major, Yacouba SANOGO, directeur d’études de l’EGM a expliqué que l’objectif pédagogique est de former des Officiers capables d’abord de tirer le meilleur de nos moyens actuels et de penser notre outil de défense de demain. A cet effet, pendant l’année scolaire 2021-2022, les stagiaires se sont consacrés à l’étude sur l’emploi des instruments de puissance nationale. Selon lui, l’EGM se veut un centre de réflexion stratégique des Forces de Défense et de Sécurité du Mali et du leadership stratégique. Fidèle à son slogan ‘’Concevoir, anticiper, agir’’, elle reste disponible et ouvre ses portes aux nombreux programmes et structures travaillant dans le domaine de la pensée stratégique.

Le Colonel-major SANOGO a signalé que les stagiaires ont acquis des compétences relatives à la planification et à la conduite des opérations interarmées, interministérielles et interalliées dans un environnement national et multinational de gestion de crise, de paix ou de guerre. Afin d’acquérir ces compétences, les activités pédagogiques ont été organisées en 06 domaines, déclinés en 22 sous domaines, lesquels sont organisés en 71 modules. Chaque module, constitué d’activités précises, nécessite des lectures préparatoires et des techniques d’approches méthodologiques.

Ces activités d’enseignement regroupent les cours magistraux, les conférences, les travaux de groupe, les travaux individuels, a précisé le directeur d’étude de l’EGM. Il a ajouté que cette promotion a effectué 02 voyages d’étude. Le voyage d’étude à l’intérieur du Mali s’est déroulé à Kayes et celui de l’extérieur s’est passé en Alger (Algérie). Ces voyages ont permis aux stagiaires d’apprécier les réalités et les potentialités géostratégiques de la première région administrative et d’accroitre leur ouverture d’esprit en Alger.

Le Chef d’Etat-major Général Adjoint des Armées, le Général de Brigade Ousmane WELE s’est dit fier de la création de cette Ecole qui est le fruit de la volonté des plus hautes autorités du pays. Selon lui, l’EGM est aussi le produit d’un accompagnement du peuple malien qui, très tôt, a manifesté un vif intérêt pour l’urgence et la pertinence de ce projet.

S’adressant aux lauréats de la première promotion de l’EGM, le Général WELE a dit ces mots « sachez que c’est une nouvelle porte qui s’ouvre dès à présent dans votre carrière et qui vous engage à de grandes responsabilités. Elle a été certes difficile à franchir et les enjeux qui vous attendent sont énormes et ils sont à la dimension des responsabilités que vous aurez à assumer très prochainement dans les Etats-majors et au niveau interministériel sur les questions de défense, de sécurité et de développement ».

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio CAMARA a déclaré que les efforts sont consentis pour la formation et l’équipement avec comme objectif l’amélioration et l’adaptation de l’outil du contexte sécuritaire, c’est pourquoi, selon lui, l’EGM a été créée. Il a noté que lors de sa visite le mois de mai passé à l’Ecole, il a observé un encadrement de qualité et des officiers stagiaires engagés dans la recherche du savoir. Le ministre s’est dit très satisfait de présider la sortie de cette première promotion, composée d’officiers nationaux. Il a souligné que cette Ecole est un joyau que son département soutiendra. Le Colonel CAMARA a exhorté tous les maliens à soutenir cette Ecole pour qu’elle puisse former des cadres à notre image.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*