Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

ESO de Banankoro : Fin de la formation commune de base de la 19ème promotion

Le Chef d’Etat-major Général adjoint des Armées, le Général de Brigade Kéba SANGARE a présidé, le vendredi 19 avril 2024, la cérémonie de fin de formation commune de base de la 19ème promotion de l’Ecole des Sous-officiers de Banankoro.

L’évènement a été sanctionné par la remise des épaulettes par leurs aînés et la transmission de certaines traditions de l’école. C’était en présence du Commandant de l’ESO, le Colonel Sidy Lamine TRAORE.

Ils sont au total 757 dont 152 personnels féminins et 8 éléments venus des pays frères et voisins (Togo, Guinée Conakry, Tchad et Sénégal) à recevoir leurs épaulettes de première année. Un moment solennel de communion dans la vie de cette école.

Dans son mot de bienvenue, le Commandant de l’ESO, le Colonel Sidy Lamine TRAORE a rappelé toute l’importance de cette cérémonie pour les jeunes futurs cadres de notre vaillante armée.

” Môba thiè et Mossoci comme la tradition le dit, ce n’est ni un hasard, ni par complaisance que vous êtes arrivés là où vous êtes aujourd’hui. Il aura fallu une assez longue période de souffrance et de soumission totale pour avoir l’immense honneur de vous présenter ici”, a-t-il déclaré.

Avant d’ajouter : ” les anciens et les derniers Chiffings So avons décidé, avec quelques réserves, de vous accepter comme frères Chiffings. Quelques réserves car, votre formation de Chiffing ne s’arrêtera que lorsque vous quitterez la vie militaire.

Quelques réserves car nous ne cesserons jamais de vous rappeler à l’ordre au moindre signe de laisser-aller”, a clairement expliqué le Colonel Sidy Lamine TRAORE.

Pour sa part, le Chef d’Etat-major Adjoint des Armées, dira qu’un tel événement est symbolique pour notre Armée adossée à la tradition. Il indique que les jeunes ont été formés suivant les traditions bambara de Ségou de Biton Coulibaly.

« Aujourd’hui voir ces jeunes recevoir les premières épaulettes à tout son sens. Car, l’Etat reconnait et donne mandat à ces jeunes pour le défendre. Une Armée ne vaut que par la qualité de ses Sous-officiers, en ce sens que le Sous-officier est le premier cadre. Ainsi, on peut dire que le Mali peut compter sur ses ressources humaines, a précisé » le Général Kéba SANGARE.

Les élèves Sous-officiers de la 1ère année Kalabina BOUWEDEOU du Togo et Ibrahim Saddi El HADJ du Niger ont, tour à tour, remercié l’encadrement pour la qualité de la formation. Il se disent prêts à aller servir leur pays avec les mêmes exigences qu’ils ont reçu tout au long de leur formation dans leur pays d’accueil, le Mali.

Après la cérémonie proprement dite, le CEMGA Adjoint a effectué une visite guidée de l’Ecole des Sous-officiers de Banankoro. Il a visité aussi les travaux de rénovation de certains bâtiments et le chantier du nouvel amphithéâtre de 500 places assises.

Le Général SANGARE a également rendu visite aux recrues surveillants de prison en formation à Banankoro. Occasion pour lui de leur prodiguer quelques conseils utiles à leur jeune carrière.

Il faut cependant rappeler que l’évènement a été marqué par la remise des épaulettes et un défilé militaire. Enfin, le major de la première évaluation a reçu son brassard des mains du Général Kéba SANGARE.

ADC Dramane DEMBELE

Forces armées maliennes (DIRPA)

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page