FAMa : La DIRPA édifie l’opinion publique sur la situation sécuritaire au Mali

Le Directeur de l’Information et des Relations Publiques des Armées, le Colonel Souleymane DEMBELE a animé, ce mardi 11 juillet 2023, dans ses locaux, sa traditionnelle conférence mensuelle de presse sur la situation sécuritaire dans notre pays.

L’objectif de la rencontre était d’informer l’opinion publique sur la situation sécuritaire courant le mois de juin 2023 dans notre pays.

Le premier responsable de la DIRPA, le Colonel DEMBELE a, dans son intervention, affirmé que les Forces Armées Maliennes maintiennent la pression sur les Groupes Armés Terroristes (GAT) et disposent de l’initiative sur le terrain avec la recherche, la neutralisation des combattants terroristes et la destruction de leurs sanctuaires dans le cadre de l’Opération « Kélétigui » et du plan « Maliko ».

Selon lui, le mois de juin a été relativement calme malgré l’attaque de certaines positions qui se sont bien défendues en infligeant des pertes à l’ennemi. « Le théâtre Centre a été beaucoup plus sollicité par rapport à l’Est et le Sud. Sous la pression des FAMa, les GAT sont en train de faire mouvement vers l’Ouest notamment vers la boucle du Baoulé et se font aussi sentir vers le Sud par des attaques contre les populations en vue de les réduire au silence. Ce qui est évident, c’est que les FAMa montent en puissance, conduisent des opérations en autonome mais aussi conjointement avec d’autres forces frontalières comme le Burkina Faso’’, a-t-il signalé.

Courant le mois de juin dernier, les FAMa ont mis l’accent sur les opérations dynamiques sur l’ensemble des zones d’opérations et au Sud du pays. « Cela s’explique par le début de la campagne agricole, la sécurisation de la reprise des activités ferroviaires, la sécurisation du scrutin référendaire et enfin, la sécurisation de la biennale artistique et culturelle à Mopti », a précisé le Colonel DEMBELE. Qui a précisé que les FAMa ont exécuté des opérations qui ont permis d’atteindre des résultats satisfaisants. Le bilan de ces interventions se résume à la neutralisation de 51 terroristes, l’interpellation de 55 interpellées, la saisie de 02 PK, 21 PM, 07 fusils de chasse et la destruction de 02 VHL et 08 EEI ainsi que 14 opérations aéroportées menées dans les Secteurs de Sévaré, Macina, Nara et Bapho,

Le Colonel DEMBELE a, par ailleurs, précisé que 27 missions de reconnaissances offensives ont eu lieu dans les Secteurs de Sévaré, Macina, Nara, Ménaka, Ansongo, Gao, Bandiagara, Boni et Bapho, 15 frappes aériennes, des surveillances de drones dans plusieurs secteurs.

Le patron de la DIRPA a, d’autre part, déclaré que 05 sanctuaires terroristes ont été détruits dans les Secteurs de Diabali (Alatona), Boni, Sévaré et Djoura, 51 terroristes neutralisés dans les différentes zones, 55 suspects interpelés dans le secteur de Sévaré, Nara, Ansongo et Ménaka. Avant d’ajouter que 21 AK-47, 02 PKM, 07 Fusils de chasse, des chargeurs, d’importantes quantités de munitions, des moyens de communication et divers matériels, ont été récupérés, 08 EEI détruits et 02 Pick-up détruits.

Selon le directeur de la DIRPA, la situation sécuritaire du mois de juin 2023 a été moins marquée en évènements contrairement au mois de mai dernier. Elle s’est résumée par moins d’attaques contre les FDS, moins d’incidents EEI. Tous les EEI découverts ont été détruits par les FAMa. Il faut noter que la 3ème dimension (l’aviation) a été plus active que jamais avec 174 vols d’appuis feu, 89 vols de reconnaissances et 16 Evasan.

En conclusion, le directeur dira que le Conseil de Sécurité des Nations Unies a mis fin, le 30 juin 2023, à sa mission de stabilisation au Mali. Cette décision fait suite à la demande du 07 juin 2023 par les autorités de la Transition malienne du retrait sans délai de la mission Onusienne au Mali.

Selon le Colonel DEMBELE, le Chef d’Etat-Major Général des Armées a instruit et insisté de sensibiliser les éléments des Forces de Défense et de Sécurité à ne jamais poser des actes ou tenir des propos vis-à-vis de la mission Onusienne et de son personnel. Avant d’inviter ses frères des groupes armées signataires à se joindre au processus du retrait de la MINUSMA et à faire preuve de clairvoyance, de responsabilité en vue du retour définitif de la paix et appeler la population à soutenir les Forces Armées Maliennes.

Rokiatou DEMBELE, Stagiaire

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Quitter la version mobile