Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

FAMa : Prise de contact du Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre avec les unités subordonnées de la 8ème Région Militaire

Le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre (CEM-AT), le Général de Brigade Harouna Samaké, a effectué, du 20 au 21 juillet 2023, une visite de contact dans la 8ème Région Militaire (Sikasso) pour s’imprégner des conditions de travail et de vie de ses hommes, échanger avec eux sur les grands chantiers de l’Armée de Terre en cours. Surtout de véhiculer le message de cohésion et de confiance entre la hiérarchie et les éléments.

A son arrivée à Sikasso, le CEM-AT a été accueilli par le Commandant de la 8ème Région Militaire, le Colonel Djibril Koné. Le Colonel Koné a présenté sa Région au CEM-AT, avant les rencontres avec les Officiers, les troupes et les femmes des Forces de Défense et de Sécurité de Sikasso qui auront permis aux éléments de faire part à la hiérarchie des difficultés auxquelles ils sont confrontés. Et au commandement d’apporter des améliorations pour la réussite des missions assignées pour le succès des Armées sur l’ensemble du territoire malien.

Le Sous -lieutenant Demba Traoré, Chef du détachement du Groupe d’Action Rapide de Surveillance et d’Intervention (GARSI) a rassuré son engagement et la disponibilité de ses éléments à œuvrer pour la sécurisation des personnes et de leurs biens. Le Chef du détachement Guinarou-Opération Kapidgou 2, le Lieutenant Amadou Sidibé, en patrouille dans la localité, s’est dit fier de la visite du CEM-AT. Selon lui, la présence de la hiérarchie aux côtés de la troupe galvanise et rehausse le moral dans l’exécution des missions assignées.

Pour sa part, le Commandant de zone de la Région Militaire N° 8, le Colonel Djibril Koné, a fortement salué ce déplacement. Il a estimé que la présence du commandement jouera un impact positif dans le rendement des hommes.

L’occasion a été opportune pour le CEM-AT de transmettre le message d’encouragement et de soutien du ministre de la Défense et des Anciens Combattants. Invitant les éléments à la discipline et au respect mutuel, le Général de Brigade Harouna Samaké les a exhortés à doubler d’efforts dans la sécurisation des personnes et de leurs biens.

Egalement, le chef d’état-major de l’Armée de terre a prêché l’entente, le vivre ensemble et la synergie d’action quel que soit la différence d’armes ou de corporations. Et de rappeler aux hommes la valeur et la fierté d’antan qui ont été le credo des ancêtres. « Surtout, n’oubliez jamais l’instruction et l’entraînement qui permettent aux militaires de se maintenir en forme », a-t-il souligné.

S’adressant aux femmes des Forces de Défense et de Sécurité de Sikasso, le CEM-AT a salué leur résilience et leur patience avant de reconnaitre leur sacrifice au foyer à l’absence des maris.

« Vous méritez respect et considération de tous les maliens, car, sans vous, ce combat allait être plus difficile pour nous. Derrière chaque grand homme se cache vraiment une brave dame, vous êtes des braves dames », s’est-il adressé aux épouses des Forces de Défense et de Sécurité.

Au terme de sa tournée, le Général de Brigade Harouna Samaké a retenu des hommes leur détermination pour la défense de la Patrie. Espérant que ses conseils prodigués et expériences partagés avec ses éléments permettront de contribuer à la réussite de leur mission. Faut-il noter que ce déplacement a permis au CEM-AT de visiter des installations, surtout de s’entretenir avec le Gouverneur de la région et les notabilités.

Auparavant, le CEM-AT s’était arrêté à Bougouni pour constater avec le Gouverneur de ladite région, le Général de Brigade Kèba Sangaré, l’évolution des travaux du nouveau Camp de la 82ème RB (Régiment Blindé).

Cal Jacques DIARRA

Forces armées maliennes (DIRPA)

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page