Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

Fin de formation des recrues du Bataillon Autonome des Forces Spéciales et des Centres d’Aguerrissement (BAFS-CA)

Le Président de la Transition Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées, le Colonel Assimi GOITA, a présidé la cérémonie de fin de Formation Commune de Base et la prestation de serment du contingent 2021-2022 du Bataillon Autonome des Forces Spéciales et des Centres d’Aguerrissement (BAFS).

C’était le jeudi 22 décembre 2022 au Centre National d’Aguerrissement de Samanko. Il avait à ses côtés, le Premier Ministre, Chef du gouvernement, le Dr Choguel Kokalla MAIGA, le Président du Conseil National de Transition, le Colonel Malick DIAW, le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE, de plusieurs membres du gouvernement, des autorités religieuses et coutumières de Samanko et environs.

Cette cérémonie a été marquée à la fois par la présentation au drapeau des recrues du contingent 2021-2022, par la décoration de certains opérateurs à la Croix de la Valeur Militaire, la remise du nouveau béret des forces spéciales mais aussi l’inauguration des nouveaux bâtiments du centre.

Au total, 439 recrues ont prêté serment devant le drapeau National en absence des 211 qui ont rompu leur contact de la dure épreuve des Forces Spéciales. Ils ont rejoint leurs corps d’origine. Ces recrues du contingent 2021 de la deuxième vague ont été présélectionnées dans les Centres de Formations Communes de Bases de Bapho, Koutiala, Markala, Ségou, Toubaniso et Yanfolila conformément aux critères de présélection du BAFS-CA basés sur le volontariat. Après 1 mois et demi passé dans lesdits Centres, elles ont rejoint le Centre d’Aguerrissement, le 1er juin 2022. Durant 6 mois, ces recrues ont eu à côtoyer des matières tels que la tactique, l’armement, l’instruction sur le tir, le sport, les mines, les pièges, les explosifs, l’organisation du terrain entre autres.

A l’issu de trois évaluations, 3 soldats assidus et rigoureux se sont démarqués des autres en se classant 1, 2 et 3ème de la promotion. Il s’agit du soldat de 2ème Cl Youssouf MAIGA, de l’Armée de Terre, du soldat de 2ème Cl Sibiry DOUMBIA de l’Armée de l’Air suivi du soldat de 2ème Cl Bréhima TRAORE de l’Armée de l’Air aussi.

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE, s’est dit animé d’un sentiment de joie et de fierté d’avoir assister à la sortie de ces recrus. Selon lui, ce contingent est assez particulier à cause de la spécificité de leurs formations. C’est une composante très importante de notre outil de défense car ils ont une certaine qualification et peuvent opérer partout, dans tous les milieux et dans toutes les circonstances et quel que soit le contexte a déclaré le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE. Il a enfin remercié la population pour leur soutien indéfectible et les exhortes à continuer sur cette lancée car une Armée soutenue n’a pas peur et va droit au but a témoigné le Ministre.

Le Commandant par intérim du Bataillon Autonome des Forces Spéciales et des Centres d’Aguerrissement (BAFS-CA), le Chef de Bataillon Lassine TOGOLA a signalé que le (BAFS) est composé d’un personnel hétérogène provenant de différentes armes. Il a affirmé que cette cérémonie est la preuve évidente d’une montée en puissance sans équivoque des FAMa et témoigne de la volonté inlassable des autorités de la Transition de faire un outil de Défense une Armée professionnelle entrainée et dotée de moyens adéquats pour la réalisation des missions régaliennes. S’adressant aux recrues, le Chef de Bataillon, Lassine TOGOLA a déclaré que la flamme que leurs prédécesseurs ont entretenue depuis 62 ans n’a jamais été éteinte, et qu’ils en étaient les héritiers. Il les a exhortés à être vigilants face aux tourments du fanatisme, de l’obscurantisme, et de l’ignorance. 8 militaires du BAFS ont été décorés à l’Insigne d’Operateur et 4 autres dont 1 à retraite de l’Insigne d’Honneur.

Ensuite, s’en est suivi l’inauguration de bâtiments flambant neuf comprenant 11 dortoirs, 4 hangars pour parking, 3 blocs latrine ,1 réfectoire, une salle d’instruction entre autres. Le coût total de ces réalisations s’élèves à 995.489.582 FCFA financé entièrement sur le budget National pour une durée de 6 mois par l’Entreprise TATA Construction.

L’un des moments fort de cette cérémonie a été aussi la remise officielle du tout nouveau béret du BAFS. Violet, telle est désormais la couleur du béret que les Forces Spéciales vont s’identifier. La couleur du nouveau béret des Forces Spéciales tant prestigieuse, est réservée à la noblesse et à la royauté selon les dires de son Commandant. Elle est associée aux concepts de mystère, pouvoir, puissance, paix etc. Ces valeurs sont parfaitement en adéquation avec la vocation du BAFS. Ce qui explique en outre le choix de la couleur du béret a-t-il déclaré.

Une démonstration de tir, une visite guidée des bâtiments et un cocktail ont mis fin à la cérémonie.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page