Forces spéciales européennes au Mali: Quand la ministre française des armées se moque de nos morts

Pendant que le Mali est victime de la trahison et de la non assistance de l’armée Française, la ministre annonce sans gêne l’arrivée d’une nouvelle troupe européenne en 2020.

Pis incapable de reconnaître l’échec de l’armée Française, elle nous parle d’une opération » Tacouba  »
À partir du Moment où l’accord de défense militaire entre la France et le Mali n’implique pas de clauses à ce que l’armée Française intervienne dans les agressions extérieures contre le Mali à fortiori les troubles intérieurs alors pourquoi la présence de l’armée Française sur le territoire malien.
L’union sacrée autour des FAMa commence par une union sacrée autour du retrait des troupes françaises au Mali et le renvoi de la MINUSMA.
Le Mali en tant membre des Nations unies mérite mieux que la mise en application de la charte de l’impérialisme.
Le Mali n’a pas un problème de lutte contre le terrorisme, le Mali est victime d’un complot de la communauté internationale par la complicité des autorités dirigeantes.
Seule l’armée Malienne soutenue par la population avec les moyens à l’appui est capable de restaurer l’intégrité du territoire national et non les forces étrangères.
Coteba wo ,dounouba wo comptons sur notre armée et rien que notre armée.
Dr. Aboubacar Sidick Fomba, le Président du parti ADEPM

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*