Formation Commune de Base: Avec ces nouveaux soldats la famille des forces de défense s’agrandit

Plus de 2.100 nouvelles recrues viennent de terminer leur Formation Commune de Base aux Centres d’Instruction de Tiby et de Bapho. Ces jeunes soldats ont été présentés au drapeau, le mardi 10 novembre 2020 à Bapho, sous la supervision du Chef d’état-major général adjoint des Armées, le colonel-major Daoud Aly Mohammedine.

A Tiby, le Chef d’état-major Adjoint de l’Armée de l’Air, le colonel Moussa Goïta a présidé la cérémonie. On notait la présence de plusieurs autorités civiles et militaires de ces localités.

Pendant 5 mois, ces recrues, sans répit, de jour comme de nuit, ont bravé les intempéries dans des environnements particulièrement rudes. Ils ont surmonté les exigences et les contraintes afin de s’accoutumer avec le métier des armes.

Ils sont aujourd’hui dotés d’un savoir-faire et d’un savoir être. Ils sont désormais prêts à franchir les portails des centres d’instruction pour servir avec honneur, dévouement, loyauté, dignité et patriotisme.

En prêtant serment, face au drapeau national, les jeunes soldats se sont engagés à servir la patrie avec honneur, loyauté et fidélité, participer en tout temps et en toutes circonstances à la défense de l’intégrité du territoire national, se mettre au service de la République avec droiture et dignité, accepter en toute circonstance les sujétions de l’état militaire entre autres.

Après avoir observé une minute de silence à l’intention des militaires tombés sur le champ d’honneur, le Chef d’état-major général adjoint des Armées, le colonel-major Daoud Aly Mohammedine a souhaité la bienvenue aux invités. Il a invité les jeunes recrues à prendre conscience de l’ampleur des missions qui les attendent.

Le Chef d’état-major Adjoint de l’Armée de l’Air, le colonel Moussa Goïta, a aussi invité les nouveaux soldats à agir toujours en militaire professionnel, à œuvrer pour leur formation continue, gage de performance. Il les a exhortés également à défendre les couleurs nationales dans le cadre de l’intégrité du territoire.

Le directeur du Centre d’Instruction de Tiby, le Commandant Bémé Traoré a rappelé que la formation commune de base est l’introduction du jeune civil dans l’armée. Elle se décline en deux fonctions principales. La première consiste à façonner des jeunes pétris du sens de la maitrise et de la connaissance de soi, afin qu’ils soient capables en tout lieu et en toute circonstance de défendre le pays. La deuxième porte sur la formation morale en vue de développer en eux l’esprit de civisme et de loyalisme.

« Notre armée vient d’être dotée une fois de plus de personnels efficaces pour faire face aux défis sécuritaires actuels du pays. C’est dans un contexte sécuritaire particulier que ces nouvelles recrues se sont engagées », a martelé le directeur du Centre d’Instruction de Tiby, le Commandant Bémé Traoré.

Selon le directeur du centre d’instruction de Bapho, le capitaine Demba Baba Traoré, les jeunes nationaux ont été sélectionnés parmi tant d’autres, vu leur capacité physique, ont bravé toutes les rigueurs pour que ce jour soit. Bravé par amour de la patrie, par l’esprit du don de soi pour dire que cette nation jadis vivier des grands guerriers peut toujours compter sur ses propres fils.

Il faut rappeler que ces jeunes recrues sont du contingent 2019 sur un effectif total de plus de 5000 jeunes répartis entre 5 centres de formation à travers le pays. Il s’agit des Centres d’Instruction de Tiby, Markala, Bapho, Koutiala et Yanfolila.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*