Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

GAO : le Commandant de zone lance une patrouille mixte d’envergure dans la ville et alentours

Le Commandant de la Zone de Défense N°1, le Colonel Issa BAGAYOKO, a procédé le samedi 29 octobre 2022, au lancement de la patrouille mixte urbaine d’envergure dénommée Dougoubasigui. C’était à la place d’armes de Gao en présence des officiers de son état-major.

Cette patrouille qui va sillonner la ville de Gao et ses alentours regroupe des éléments de l’Armée de Terre, de l’Air, de la Garde nationale, de la Gendarmerie nationale, de la Police nationale et de la Protection civile.

Ils sont 218 éléments des Forces de Défense et de Sécurité à participer à cette patrouille. Pour le succès de cette action salvatrice, le commandement militaire a déployé 20 véhicules et 10 motos. L’objectif est de combattre l’insécurité dans la ville et ses environs avec des consignes fermes la recherche des véhicules non immatriculés, les véhicules aux vitres teintées, les armes, les stupéfiants entre autres. Chaque véhicule doit avoir un document de propriété, un numéro d’immatriculation. Tous les véhicules rencontrés lors de la patrouille seront fouillés. Le tout avec courtoisie et dans le respect des Droits de l’Homme.

Le Colonel Issa BAGAYOKO a exhorté les différents chefs de troupes au respect strict des consignes données. « Si nous ne réagissons pas, c’est l’insécurité qui viendra chez nous et notre mission vise à sécuriser les personnes et leurs biens » a rappelé le Colonel BAGAYOKO.

Après les observations du commandement, toute la ville a été quadrillée par la patrouille. Du centre-ville, en passant par le 4ème quartier, les secteurs 1 et 2, celui du Camp 2 jusqu’aux 7ème et 8ème quartiers, tous ces lieux ont été explorés minutieusement par les forces de défense et de sécurité. Pour cela, chaque secteur a été attribué à une force. A la fin de la patrouille, plusieurs véhicules n’ayant pas de plaques d’immatriculation, ni de documents appropriés ou ayant des vitres teintées ont été conduits au camp 1 de Gao. Les occupants de certains véhicules en possession illégale d’armes de guerre ont été également interpelés.

La population de Gao a salué cette initiative du commandement militaire qui va certainement réduire l’insécurité, car plusieurs armes qui étaient dans la nature ont été saisies.

L’usager Boubacar DIALLO a demandé aux FAMa de continuer ces actions, car la ville de Gao souffre de banditisme et de braquage. M. Mahamadou DOUMA, un autre usager, a appelé le commandement militaire à maintenir la pression à travers la multiplication des patrouilles aux alentours et à l’intérieur de la ville de Gao. Force doit revenir à la loi a-t-il ajouté.

Forces armées maliennes

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page