IBK annonce le déblocage des salaires des enseignants

Mali – C’était la condition ferme du collectif des syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016. Sans le déblocage de leurs salaires, pas de négociation avec le gouvernement, encore moins de reprise des cours. L’horizon va bientôt s’éclaircir à en croire une annonce du président Ibrahim Boubacar Keita (IBK) faite ce 14 avril.

Dans le cadre du dialogue social entamé depuis une semaine, le Chef de l’Etat a reçu ce dimanche à la Base B les familles fondatrices de Bamako, les coordinateurs des quartiers et certains leaders religieux. Les échanges ont essentiellement porté sur la crise scolaire qui sévit dans notre pays depuis des mois.

Les notabilités ont interpellé IBK sur la grève des enseignants. Lesquels refusent de s’asseoir à la table des négociations sans le paiement de leurs salaires bloqués depuis près de trois mois. Les syndicats ont réaffirmé leur détermination à travers une deuxième grande marche nationale tenue le 11 avril.

En réponse aux sollicitations des notabilités, IBK a affirmé qu’il s’impliquera afin que leur volonté soit exaucée. « Le déblocage des salaires n’est plus un problème InchAllah…Ce que vous avez demandé, je l’ai accepté », a-t-il déclaré.

Cependant IBK a lancé un appel en direction des enseignants pour une issue à la crise scolaire. « Ayons pitié de nos enfants. Pitié de ce pays là. C’est l’avenir de chacun de nos enfants qui est en jeu », s’est-il exclamé.

Au cours de leur dernière manifestation, les enseignants avaient déjà répondu aux autorités qui n’ont de cesse demander qu’ils songent à l’avenir des élèves. Ils avaient en effet à leur tour renvoyer la responsabilité d’une probable année blanche au gouvernement qui, selon eux, se résout à ne pas satisfaire leurs doléances, « quand bien même les ressources financières sont disponibles », contrairement à ce que defend le ministre de l’économie et des finances.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.