ICRISAT réunit les acteurs de la filière semencière pour échanger sur le processus de commercialisation des nouvelles variétés (vidéo)

Les 25 et 26 novembre, l’Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (ICRISAT) a abrité un atelier d’échanges sur le processus de commercialisation des semences de nouvelles variétés de l’arachide, du mil, du sorgho et du niébé.

D’après les organisateurs, « l’atelier se veut une plateforme inclusive pour renforcer les capacités des acteurs semenciers à saisir les opportunités d’une commercialisation des semences plus sensibles à l’environnement du marché ».

La réflexion a rassemblé divers acteurs de la filière dont, entre autres, les sélectionneurs nationaux, les techniciens du ministère de l’agriculture, les producteurs de semences, les commerçants…

Malivox.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.