Il est temps de mettre du sérieux dans la mise en place du CNJ

Il est temps de mettre du sérieux dans la mise en place du conseil national des jeunes à tous les niveaux.

Ce sérieux commence par l’âge donc procéder à la disqualification de tous les jeunes dont l’âge dépasse 35 ans.
Il faut aussi disqualifié les candidats se réclamant au nom d’un parti politique ou de mouvement politique.
Prendre des sanctions à l’encontre des hommes politiques qui influencent la mise en place de ces bureaux.
Nous devons avoir un bureau du conseil national des jeunes purement et simplement société civile et qui défend la cause des jeunes et non à la portée du pouvoir en place et contre l’intérêt de la jeunesse.
Abouacar Sidick Fomba, Président de l’ADEPM

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*