Issa Kaou N’Djim: « Nous renvoyer vers sa majorité est une manière pour IBK de nous insulter » (audio)

La rencontre entre IBK et les leaders du M5RFP a été un échec ce 5 juillet. Le coordinateur de la CMAS Mahmoud Dicko assimile la réponse du Président de la République au mémorandum du mouvement à une « insulte ».

Dans ce document, la nomination d’un Premier ministre sur lequel le Chef de l’Etat n’aurait pas d’emprise était proposée. Quant au Président lui-même, il devait accepter de céder ses prérogatives. C’est l’alternative suggérée à sa démission.

« Je respecte les positions exprimées par vous et là-dessus, je vous invite à continuer et approfondir les échanges avec la majorité présidentielle », a déclaré IBK lors de la rencontre de ce dimanche.

« C’est une manière de nous insulter », a réagi Issa Kaou N’Djim après son retour au siège de la CMAS Mahmoud Dicko. Le refus du Président de céder aux exigences du M5RFP n’est cependant une surprise. « Je savais qu’il allait rejeter notre mémorandum », a-t-il indiqué.

Malivox.net

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*