Kidal : Formation sur la Zone de développement des régions du Nord du Mali avec l’appui de la MINUSMA

Le 11 février, le bureau régional de la MINUSMA à Kidal, à travers la section Stabilisation et Relèvement (SR), a appuyé l’atelier de sensibilisation et de formation des élus et acteurs locaux sur la Zone de développement des régions du Nord du Mali (ZODEREN Mali).

Les travaux de l’atelier se sont déroulés au gouvernorat de Kidal, en marge de la réunion du Comité de Suivi de l’Accord et présidé par le Chef de cabinet du ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités, Homini BELCO MAIGA, en présence du Gouverneur de la région, des représentants de l’Autorité intérimaire et des maires.

L’atelier avait pour objectif de renforcer les capacités des élus et acteurs locaux de Kidal pour leur permettre entre autres de s’approprier les textes de bases pour la mise en œuvre rapide de la ZODEREN-Mali. Plus spécifiquement, il s’agira de créer d’une part des mécanismes de discussions consensuels sur les grands projets de développement dans le Nord et d’autres part, de faciliter la dissipation des soupçons séparatistes entre le Nord et le Sud du Mali.

A terme, les membres de la société civile et les élus de Kidal comme ceux des autres régions concernées, les opérateurs économiques et les responsables des services déconcentrés de l’Etat ainsi que le grand public seront bien informés sur les textes de base de la ZODEREN, du FDD (Fonds de Développement Durable) et du PDSEC (Plan de Développement Sectoriel) dans différentes langues notamment, français, songhaï, arabe et tamasheq.

« L’appui aux efforts nationaux de restauration de l’autorité de l’Etat et des services de base dans le Nord et le Centre est une des tâches prioritaires que nous enjoint le mandat de la Mission onusienne au Mali, » a rappelé Lacksane OULD ALI chargé de programmes à la section Stabilisation et Relèvement du bureau de Kidal. « C’est dans ce cadre que la MINUSMA à travers sa section Stabilisation et Relèvement a financé la mise en œuvre de ce projet de sensibilisation et de formation des acteurs et le fond pour le développement durable dans les régions de Gao, Tombouctou, Kidal, Ménaka et Taoudéni concernées par la ZODEREN-Mali. » a-t-il ajouté.

Il faut rappeler que la ZODEREN du Mali a été créée en juillet 2019 conformément à l’article 38 de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali de 2015, qui prévoyait des réformes politiques et institutionnelles notamment une décentralisation poussée. La ZODEREN répond ainsi à l’engagement du Gouvernement, des acteurs politiques et de la société civile de prendre en compte les préoccupations visant la revitalisation du tissu économique dans le Nord, à travers la création des conditions idoines pour des projets de développement.

Cet atelier comme les prochains à venir, fait partie du projet de la section Stabilisation et Relèvement de la MINUSMA dans le cadre du Fonds programmatique 2020-21 et parrainé par la Direction générale des Collectivités Territoriales (DGCT). L’ensemble du projet est financé à hauteur de plus de 267 millions de FCFA pour les régions du Nord du Mali. La section Stabilisation et Relèvement de la MINUSMA a dans les années précédentes, déjà soutenu le Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation à travers trois autres projets mis en œuvre en étroite collaboration avec la DGCT pour un montant total de 390 Millions de franc CFA.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp: 👇

👉 Groupe 1 👉 Groupe 2 👉 Message Direct

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*