La Cour Constitutionnelle revient à la charge: « la CMAS et autres ne peuvent évoquer la désobéissance civile »

La Cour constitutionnelle informe qu’aux termes de l’article 121 de la Constitution, le fondement de tout pouvoir en République du Mali réside dans la Constitution.

La forme républicaine de l’Etat ne peut être remise en cause.

Le peuple a droit à la désobéissance civile à la seule condition de l’exercer pour la préservation de la forme républicaine de l’Etat.

La Cour dit que conséquemment, la CMAS et autres ne peuvent évoquer la désobéissance civile.

Nous rappelons une fois de plus que la Constitution s’impose à tous.

Bamako, le 03 juin 2020

PRÉSIDENT DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE

Madame Manassa DANIOKO

Grand Officier de l’Ordre National

Cour Constitutionnelle

Titre: malivox.net

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

2 Commentaires

  1. Manassa respecte la mémoire des maliens et maliennes pour une fois au moins. qu’est ce que la désobéissance civile? peut être que vous n’avez pas connaissance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*