Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Sécurité

La journée des Casques bleus célébrée à travers le Mali

La célébration de cette journée spéciale du 29 mai, marquant le 75ème anniversaire du maintien de la paix, a été célébrée à travers le Mali, notamment à Gao, Mopti, Tombouctou, Kidal et Ménaka, où la présence des Casques bleus est vitale pour assurer la protection des populations locales.

Dans chacune de ces localités, des événements ont été organisés pour mettre en avant le travail des soldats de la paix et souligner leur engagement commun en faveur de la paix et de la sécurité.

Gao. Tous unis pour la paix

À Gao, c’est tout le personnel civil et militaire qui a célébré cette journée dans le camp de la MINUSMA. En présence du Gouverneur de la région, le Général Moussa TRAORE, et plusieurs autres personnalités, la cheffe du bureau régional, Hawa Ahmed YOUSSOUF, a délivré le message du Secrétaire général des Nations unies.

Dans ce message, Antonio Guterres rappelle que les soldats de la paix « se heurtent à des tensions et des divisions mondiales croissantes, à des processus de paix qui stagnent et des conflits de plus en plus complexes ». Pour le chef de l’ONU, “malgré ces obstacles, les Casques bleus préservent en travaillant avec un large éventail de partenaires. Pour les personnes vivant sous la menace d’un conflit, nos équipes de soldats de la paix représentent l’espoir.”

Le Gouverneur Moussa TRAORE a rendu hommage aux Casques bleus déployés dans la région et qui au quotidien remplissent leurs missions au service de la population malgré les conditions difficiles. Faisant référence à son expérience, il a souligné « qu’on est tous Casque bleu quelque part. »

Le Général Moussa TRAORE a une nouvelle fois salué la bonne collaboration entre les autorités régionales et les Casques bleus. La cheffe du bureau de la MINUSMA de Gao, le Gouverneur, le Commandant adjoint de la Force et le Commandant régional de la police des Nations Unies (UNPOL) ont déposé une gerbe de fleurs au monument aux morts pour saluer le sacrifice des soldats tombés au service de la paix au Mali. La cérémonie s’est achevée par une prestation artistique du chanteur Sabane Boubacar TOURE.

Kidal. Courage, dévouement et abnégation

La cérémonie a été présidée par le chef par intérim du bureau régional, Djibril NDIME, entouré du commandant régional de la Force, le général Moussa GOURBAL, du commandant régional de la Police des Nations unies (UNPOL), le Colonel Hatem SMACH, du Gouverneur de la Région de Kidal, le Colonel Fodé Malick SISSOKO, et du président de l’Autorité intérimaire de Kidal, Hassan Ag FAGAGA.

Dans son discours, le Gouverneur a salué « le courage, le dévouement et l’abnégation » des Casques bleus déployés à Kidal et qui travaillent « sans relâche pour protéger les civils, faciliter les processus de paix et contribuer au relèvement des communautés touchées par les conflits ». Le chef de bureau, lui, a adressé ses vives félicitations à la cinquantaine de Casques bleus décorés à cette occasion ainsi qu’à tous « ces hommes et femmes qui, au péril de leur vie, œuvrent pour la paix au Mali et dans le monde ».

Mopti. Multiculturalisme et solidarité au programme

Dans la Venise malienne, le multiculturalisme et la solidarité ont été au cœur de la célébration de la Journée des Casques bleus. Hommes, femmes et en particulier la jeunesse, ont assisté en grand nombre à l’événement qui s’est tenu au Centre Jean-Bosco de Sévaré, pour profiter de l’exposition des stands tenus par la force, UNPOL, les sections organiques de la MINUSMA et d’autres agences de l’ONU.

Les participants ont pu en apprendre davantage sur le travail de la MINUSMA et en particulier sur les tâches des soldats de la paix basés à Mopti. La participation des jeunes de la région a été remarquable. En effet, ce sont eux qui ont lu le message spécial en présence du Gouverneur de la région de Mopti, du Maire de la Commune de Sevaré et du Chef du village. L’événement a également servi de cadre pour la tenue d’une session d’échanges sur les méfaits de la désinformation. Environ 80 professionnels des médias (blogueurs, journalistes, activistes et animateurs) provenant de Tominian, San, Koro, Bankass, Douentza, Ségou, Niono et Bandiagara ont rejoint les Casques bleus pour participer au mini festival « festi-blogueurs » afin de lutter contre la désinformation.

Le clou de cette journée a été la remise des dons rassemblés par le personnel de la MINUSMA à Mopti pour soutenir les victimes de la récente attaque complexe qui a secoué l’ensemble de la communauté et affecté en particulier les couches les plus vulnérables de la société. Une centaine de kilos de denrées alimentaires non périssables, ainsi que des vêtements et des produits d’hygiène personnelle, ont été remis à la communauté affectée par les Casques bleus. Des sketches et des activités culturelles ont été présentés pour célébrer le travail des soldats de la paix.

Honneurs rendus aux casques bleus à Ménaka

La cheffe du bureau de la MINUSMA, Fabiola Ngeruka Wizeye, et le coordinateur des Forces armées maliennes ont rendu hommage aux Casques bleus tombés dans la région de Ménaka depuis 2013. Une gerbe de fleurs a été déposée au monument dédié à leur mémoire. Des honneurs militaires ont également été rendus par des éléments de la police togolaise et du contingent nigérien.

Dans son discours, la cheffe de bureau a salué le dévouement des Casques bleus qui travaillent dans des conditions difficiles et a exprimé sa gratitude pour la collaboration avec les Forces armées maliennes. Un match amical de volleyball a opposé l’équipe de la MINUSMA à celle de Ménaka, et c’est la paix qui a remporté la rencontre.

Une célébration sous le sceau de la culture à Tombouctou

La ville aux 333 saints a anticipé la célébration de la journée des Casques bleus. Une soirée durant laquelle la culture et l’art culinaires des différents Casques bleus de la région ont été mis en valeur a été organisée le 27 mai dernier.

À la Chambre de commerce de Tombouctou le lendemain 28 mai, des conférences ainsi que des projections sur les réalisations de la MINUSMA dans les régions de Tombouctou et Taoudeni depuis 2013 ont eu lieu. Le chef de bureau par intérim de la MINUSMA à Tombouctou, Amadou HAMA, le premier adjoint au maire Bocar Mahal Madan TOURE ainsi que plusieurs autres invités ont pris part à cette activité commémorative.

MINUSMA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page