La promotion de la Citoyenneté : MAMEDY DIARRA en a fait sa priorité

Le dimanche 16 février 2020 a marqué la deuxième Étape de l’émission citoyenne « L’an 2020, 2020 minutes d’expression aux Maliens », qui a eu lieu cette fois-ci à Koutiala sur « L’INCIVISME dans la circulation routière de la ville. »

Cette émission, sous forme d’assemblée de quartier a regroupé une centaine de personnes dont les principaux invités étaient : LE MAIRE OUMAR BA DEMBÉLÉ, LE COMMISSAIRE DE POLICE MOUSSA TRAORÉ, LE COMMANDANT DES SAPEUR-POMPIERS DRISSA MARIKO ET LE RESPONSABLE DES SERVICES DES TRANSPORTS ALFOUSSEYNE MAÏGA.

Au cours des échanges, le maire a fait ressortir le manque de routes de la ville ; une seule route traverse Koutiala, alors qu’elle est la troisième ville la plus peuplée au Mali après Bamako et Sikasso. Cette seule et unique route rend difficile la circulation, accentué par la méconnaissance du code de la route par la plupart des citoyens.

Drissa Mariko, commandant des sapeurs-pompiers de Koutiala, s’est exprimé en ces termes : « je tiens surtout à ce que la population comprenne qu’elle n’a pas besoin de se déplacer jusqu’à notre base pour nous informer d’un incendie ou d’un quelconque autre danger, comme ils le font très souvent. Nos numéros verts sont disponibles et mis à la disposition de tous. Utilisez-les pour ne pas perdre de temps. J’ajoute également que les personnes en circulation doivent dégager immédiatement la route en entendant le son de la sirène des pompiers ; nous sommes fréquemment confrontés à ce problème également ».

Les personnes présentes, ayant pris plaisir à participer à l’émission, étaient toutes d’accord sur l’important rôle des jeunes de Koutiala dans l’éducation civique.

Par ailleurs, le commandant des sapeurs-pompiers de la ville a invité la population à assister, le dimanche 1er mars, à leur fête au cours de laquelle ils formeront au secourisme.

Dans la foulée, certains ont dénoncé que les jeudis, jour de marché, les policiers ne sortent pas.

Aussi un jeune a demandé au maire d’accorder une audience au plus vite avec les jeunes de la ville pour organiser une seconde émission avec beaucoup plus d’ampleur concernant l’ensemble de la population.

Le commissaire de police a signalé le manque d’effectifs. Le responsable des services des Transports quant à lui indique que : « notre porte est ouverte à toutes et à tous désireux d’apprendre le code de la route ».

Comme dernier mot, le maire Oumar Ba Dembélé a salué l’initiative de cette émission avec ferveur, c’est « une énorme avancée, sonnant le déclic du réveil citoyen à travers le pays », à laquelle lui et ses concitoyens aimeraient reparticiper.

Au terme de l’émission citoyenne, l’animateur MAMEDY DIARRA a salué la présence massive de la population, des autorités et le courage de son représentant Cheick O Danioko très impliquer dans l’organisation de l’émission citoyenne dans sa ville.

MAMEDY DIARRA a aussi rassuré les autorités de Koutiala et la population de sa disponibilité avec son équipe pour un bis repetita de l’émission citoyenne dans leur ville.

Nous souhaitons bon vent à l’initiative de MAMEDY DIARRA et osons espérer que ce projet sera une vraie révolution dans la promotion de la Citoyenneté.

Malick DIARRA

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*