La réconciliation au Mali : la justice transitionnelle, un support nécessaire

Le Ministre de la Réconciliation Nationale, le Colonel Major ISMAËL WAGUÉ a présidé la cérémonie d’ouverture de la Conférence Internationale sur la Justice Transitionnelle au Mali, c’était ce mardi 16 Mars 2021 à l’École de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye.

Le thème : « la réparation, une voie vers la réconciliation et la sensibilisation pour une paix durable ».

Cette importante conférence, initiée par la Commission Vérité, Justice et Réconciliation, a enregistré la présence du président de la CVJR, M. Ousmane Oumarou SIDIBÉ, de l’Ambassadeur de l’Allemagne M. Dietrich POHL, de la représentante de l’ONU femmes Mme Béatrice EYONG, de M. Guillaume NGEFA Direction de la DDHP-MINUSMA.

Au cours de la cérémonie le Ministre WAGUÉ a fait observer une minute de silence pour toutes les victimes de 1960 à nos jours.

Le Colonel Major ISMAËL WAGUÉ a ensuite soutenu : « qu’une véritable réconciliation implique donc la nécessité d’une justice Transitionnelle transformatrice et que la réparation joue un rôle essentiel car elle cherche à répondre aux subis par les victimes en les aidant à reconstruire leur vie et en créant leur meilleure condition pour reconstruire la confiance et la solidarité sociale. »

Signalons que cette conférence qui se tient dans son contexte pour la pertinence de son thème à duré deux jours du 16 au 17 mars. Elle a été enrichie par des contributions de taille rendues par des experts de renom.

CCOM MRN

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔴Dailymotion

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp: 👇

👉 Groupe 1 👉 Groupe 2 👉 Message Direct

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*