Lancement de la première édition des Journées du Poisson au Mali

La première édition des journées du poisson a été officiellement lancée, ce mardi 29 novembre 2022, au Palais de la Culture Amadou Hampâté BA, sur les berges du fleuve Niger, par le ministre du Développement Rural M. Modibo KEITA. Il était accompagné du ministre délégué auprès du ministre du Développement Rural, chargé de l’Elevage et de la Pêche M. Youba BA.

L’évènement a enregistré la présence des organisations professionnelles, les représentants du secteur privé ainsi que ceux de la société civile, des membres du CNT. A l’ordre du jour de cette première édition au nombre des activités retenues, entre autres sont, la foire au poisson, les expositions de photographies sur la culture Bozo, les conférences débats, la course des pirogues, l’organisation d’une nuit dédiée à la culture Bozo.

Objectif : faire savoir les opportunités que le sous-secteur pêche apporte dans l’économie malienne, et faire la promotion et l’épanouissement de la culture Bozo. Le ministre du Développement Rural et son collègue en charge de l’élevage et de la pêche, se sont tous réjouis de l’organisation de cette journée du poisson au Mali. Ils ont reconnu que la pêche constitue un secteur important dans l’économie nationale car, selon eux, « le sous-secteur pêche est capable de contribuer de façon notable à la réduction aussi bien du déficit nutritionnel que de la pauvreté au Mali » ont –ils soutenu.

« Les recoupements de plusieurs sources d’information nous indiquent que le Mali produit environ 110 000 tonnes de poissons par an par la pêche traditionnelle et 8 000 tonnes par la pisciculture, soit au total 118 000 tonnes pour un besoin global estimé à 210 000 tonnes environ par an » a révélé le Chef du département rural.

« Des communautés importantes de notre pays tirent leurs ressources essentielles de la pêche et de l’aquaculture. La pêche est une activité qui est présente partout au Mali, qu’elle soit pratiquée de façon professionnelle ou par amateurisme » a souligné, par ailleurs, le ministre en charge du monde rural.

Reconnaissant l’utilité de la pêche dans notre économie nationale, le ministre Modibo KEITA se félicite de l’organisation de la première édition de la journée du poisson au Mali, et a adressé ses sincères remerciements aux plus hautes autorités de la transition, aux services techniques du département, les communautés de pêche au Mali pour leur dévouement constant, de jour comme de nuit.

Le porte-parole des Associations Bozo Kabu M. Almamy KOREICHI a exprimé toute sa satisfaction quant à la tenue de ces journées du poisson au Mali. « Je voudrais que cette journée soit un prélude à la promotion de de la pêche et de la culture Bozo » a-t – il déclaré.

Le Président du PANEPAM M. Abdoulaye KONTAO, de son côté, pense que l’organisation de la journée du poisson vise à inviter les partenaires davantage pour la promotion de ce sous-secteur. Il a adressé ses remerciements au ministre du Développement Rural, au ministre Commissaire à la sécurité alimentaire, à la compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT), et à tous ceux qui ont contribué à la réussite de cet évènement.

Le Président de l’Assemblée Permanente de la Chambre d’Agriculture du Mali (APCAM) M. Sanoussy Bouya SYLLA a fait observer une minute de silence à la mémoire de Mme DIALLO Seribara qui selon lui, a ouvré toute sa vie pour le sous-secteur. Il a exprimé sa gratitude au Président de la Transition, aux Partenaires Techniques et Financiers. Il a aussi adressé ses vifs remerciements au ministre du Développement Rural et au ministre en charge de l’élevage et de la pêche pour leur attention particulière au secteur agricole. « Le sous –secteur a bénéficié de l’intervention de l’Etat et des partenaires. Les journées du poisson offrent l’occasion de connaitre les diversités du poisson, nos mets et la culture Bozo » a – t- laissé entendre.

Le président de l’APCAM a attiré l’attention des acteurs de l’insécurité qui prévaut dans les bassins de production. Il a félicité et encouragé les pêcheurs, pisciculteurs à faire une production record en 2023 afin d’atteindre la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Mali. A la fin de la cérémonie, le ministre M. Modibo KEITA a procédé à la coupure du ruban symbolique, et à la visite guidée des stands où il a pu découvrir les différentes espèces de poissons.

Cellule de Communication MDR

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*