Lancement national de la stratégie de stabilisation des régions du centre du Mali

Le chef du gouvernement Choguel Kokalla Maïga a présidé le lancement de stratégie nationale de stabilisation des régions du centre du Mali, en présence du Gouverneur de Mopti, le Colonel Abass Dembélé, du représentant spécial du Secrétaire général des nations unies pour le Mali, Chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali Minusma, El Ghassim WANE, le chef des partenaires techniques et financiers et le secrétaire permanent de la stratégie nationale de la stabilisation des régions Mohamed Lamine Haïdara.

La cérémonie de lancement des activités, également accompagnée d’une forte délégation de partenaires techniques et financiers et des corps diplomatiques accrédités au Mali

Adopté en Août 2022, le document de la stratégie de stabilisation des régions du centre couvre les régions de Ségou, San,Mopti et Douentza et Bandiagara, La stratégie s’articule autour de quatre axes stratégiques:

Le rétablissement de la paix, de la sécurité et de la cohésion sociale;
L’amélioration de la gouvernance et le renforcement de la justice;
La gestion des questions humanitaires et le relèvement économique;
La communication et la coordination des interventions.
Le processus d’élaboration de la stratégie de stabilisation des régions du Centre a mobilisé près de sept cent (700) participants. Les consultations régionales ont concerné les 16 Cercles des cinq (5) régions du Centre, ainsi que des communautés et des acteurs institutionnels opérant sur le terrain.
Les solutions seront apportées en fonction des besoins des communautés,celà en phase avec les politiques de développement du centre.
L’objectif de la cérémonie
Partager la stratégie et son plan d’action avec les parties prenantes;
Sensibiliser l’ensemble des acteurs sur la stratégie;

Enfin, réussir l’adhésion de toutes les parties prenantes 956,1 milliards de FCFA, c’est le coût estimé pour la mise en œuvre du plan d’action de la stratégie pour la période 2022-2024. Le chef du gouvernement propose des solutions:

-Sécuriser les personnes et leurs biens et renforcer la cohésion sociale et la confiance entre les acteurs;
– appuyer le retour des représentants de l’Etat et des élus et renforcer leurs capacités;
– utiliser les mécanismes de justice transitionnelle pour lutter contre l’impunité;
– utiliser les mécanismes endogènes de prévention et de gestion des conflits inter et intracommunautaires;
– renforcer les actions humanitaires et promouvoir le relèvement économique:
– assurer une bonne communication autour de la stratégie et son plan d’action et faciliter la coordination dans les régions du centre.

Le premier ministre a annoncé les grands travaux infrastructurels prévus dans le centre du pays:
– la construction de la route Sévaré – Gao, tronçon Sévaré-Boré;
– la réhabilitation du tronçon Douentza-Hombori-Gao de la Route Nationale RN16;
– route Koro-Douentza-Tombouctou;
– la construction et le bitumage de la Route Macina-Diafarabé;
– Celle de la voix Goma Coura-Nampala-Léré;
-Pour finir, Banankoro-Dioro.

Pour terminer, Le gouvernement s’engage à veiller à la mise en œuvre et son plan d’action.
Il a n’a pas manqué de remercier les partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement avant de saluer les actions humanitaires menées pour le Mali.

CCRP/Primature

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

🔴Dailymotion 

Quitter la version mobile