L'Assemblée Nationale du Mali condamne le discours du représentant de la MINUSMA lors du 4e Congrès du MNLA à Kidal

Déclaration de l’Assemblée Nationale suite au discours du Chef de bureau de la MINUSMA à Kidal lors du 4e Congrès du MNLA.

L’Assemblée nationale du Mali, Considérant que depuis 2012, le Mali œuvre inlassablement pour le retour de la paix, de la stabilité et la réconciliation nationale ;
Considérant que ces efforts ont abouti à la signature de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger ;
Considérant que depuis cette signature, le Mali n’a cessé de déployer d’immenses efforts avec l’appui de ses partenaires en faveur de sa mise en œuvre effective ;
Considérant que la MINUSMA représente un acteur principal de l’application de cet Accord de Paix et de Réconciliation nationale ;
Considérant en outre que la MINUSMA a été spécialement commise par la communauté internationale pour la stabilisation au Mali ;
Considérant les récents propos tenus par le Chef de Bureau de la MINUSMA à Kidal lors du 4eme Congrès du MNLA en ces termes : « chers invités et membres des délégations venues du Mali » sont contraires à l’objectif de mission de Paix et de Stabilisation annoncée dans la Résolution définissant le mandat de la MINUSMA et ne sauraient être tolérés ;
Considérant que ces propos portent une atteinte grave à la souveraineté età l’intégrité territoriale de la République du Mali ;
Rappelant et réaffirmant l’unité et l’intégrité du territoire national depuis le 22 septembre 1960 ;
L’Assemblée nationale du Mali Soutient le Gouvernement de la République du Mali et les FAMAs dans leur mission de sauvegarde et de sécurisation de l’intégrité du territoire national ; Condamne avec la dernière rigueur les propos du Chef de Bureau de la MINIJSMA au 4eme Congrès du MNLA à Kidal, 8eme région administrative du Mali ;
Dénonce l’attitude et la position affichées du Chef de Bureau de la MINUSMA en totale contradiction avec la mission qui est la sienne ; Demande au Gouvernement de mettre en garde la MINUSMA pour le comportement irresponsable de son agent ;
Exhorte le Gouvernement de la République du Mali à veiller au respect de l’intégrité du territoire national par tous les partenaires du Mali.
Fait à Bamako, le 5 décembre 2019
Le Président de l’Assemblée Nationale
Issiaka SIDIBE
Commandeur de de l’Ordre National

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*