L’Assemblée Nationale du Mali « exhorte les responsables du M5 RFP à privilégier le dialogue » (Communiqué)

Le Président de l’Assemblée Nationale du Mali, les membres du Bureau et de la Conférence des Présidents, l’ensemble des députés ainsi que le personnel parlementaire ont constaté avec stupéfaction les conséquences des récentes manifestations organisées le 10 juillet 2020, par le M5 RFP sur la place de l’indépendance.

Suite au mot d’ordre de désobéissance civile lancé, ce jour, par les organisateurs dudit meeting, s’en est suivi un déferlement de violences et d’exactions ayant malheureusement entraîné des pertes en vies humaines et de nombreux blessés.

L’Assemblée Nationale s’incline pieusement devant la mémoire de ces victimes. Elle présente toutes ses condoléances à leurs familles durement affligées et souhaite prompt rétablissement aux blessés. L’Assemblée Nationale regrette amèrement que le meeting du 10 juillet 2020, supposé être un rassemblement pacifique, ait abouti à cette escalade de violences dans le district de Bamako et dans certaines villes du pays.

La Représentation nationale déplore profondément que son siège, symbole de la démocratie malienne et de l’expression pluraliste, ait été pris pour cible à cette occasion par des manifestants. Elle condamne avec fermeté la destruction de ses locaux, l’incendie provoqué en son sein ainsi que tous les actes de vandalisme ayant consisté au saccage et au pillage systématique de son patrimoine qui n’est d’autre que celui du peuple malien.

L’Assemblée Nationale condamne, en outre, toutes les autres destructions d’édifices publics, notamment l’ORTM et le Haut Conseil des Collectivités, les pillages des biens de l’Etat et ceux des particuliers, les incendies sur les voies publiques, la violation de la liberté d’aller et de venir des paisibles citoyens, le racket des usagers de la route, la guérilla urbaine et bien d’autres désagréments subis par les populations du fait de ces manifestations, toutes choses contraires aux règles de la désobéissance civile et de l’Etat de droit.

L’Assemblée Nationale demande l’ouverture diligente d’une enquête pour situer toutes les responsabilités liées à ces événements en vue de traduire les coupables devant les juridictions compétentes.

L’Assemblée Nationale rappelle qu’au moment où notre vaillante Armée et ses partenaires se battent inlassablement pour le retour de la paix et de la sécurité dans notre pays, l’ensemble des maliens devrait plutôt rester plus que jamais unis et mobilisés pour ne pas disperser leurs efforts sur les lignes de front.

L’Assemblée Nationale invite les manifestants au calme et à la retenue et exhorte les responsables du M5 RFP à privilégier le dialogue comme seule issue pacifique pour sortir le Mali de cette crise sociopolitique aux effets nuisibles pour nos populations.

Bamako, le 14 juillet 2020

Le Secrétaire Général

Modibo SIDIBE

Chevalier de l’Ordre National

Titre: malivox.net

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook Page

🔵WhatsApp

🔴Telegram

🔵Twitter

🔴LinkedIn

🔵Facebook Groupe

🔴Instagram

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*