Le Mali et l’Algérie s’engagent à renforcer et à diversifier davantage leur partenariat

Le Comité Bilatéral Stratégique Mali/Algérie a tenu sa 18ème session, le 1er septembre 2022 à Bamako, sous la coprésidence de S.E.M. Abdoulaye DIOP, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale et de Son Homologue Algérien S.E.M. Ramtane LAMAMRA.

S’agissant de l’état de la coopération bilatérale, les deux Parties se sont engagées à renforcer et à diversifier davantage leur partenariat dans les domaines de l’énergie et des mines, des télécommunications, du commerce, de la formation professionnelle et universitaire et à faciliter la circulation des biens et des personnes. Dans la même veine, elles ont revisité la feuille de route des projets convenus dans le cadre des différents mécanismes de leur coopération bilatérale en vue de leur mise en œuvre diligente.

En ce qui concerne l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, les deux Parties ont passé en revue les avancées, les difficultés et les attentes tout en reconnaissant le caractère dynamique, consensuel et progressif de ce processus. Elles se sont félicitées des conclusions de la réunion décisionnelle de haut niveau, préparatoire à la mise en œuvre effective du DDR global tenue, du 1er au 05 août 2022 à Bamako. Elles ont, à cet égard, souligné la nécessité d’accélérer l’application de l’Accord qui constitue le cadre idoine pour la consolidation et le retour définitif de la paix et de la stabilité dans le pays.

S.E.M. Abdoulaye DIOP a transmis les remerciements de S.E le Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat, à S.E.M. Abdelmadjid TEBBOUNE et à l’ensemble des Autorités algériennes, d’une part, pour leur soutien pendant la période de l’embargo imposé contre le Mali par la CEDEAO et, d’autre part, pour leur sens de compréhension de la situation exceptionnelle que vit le Mali.

En retour, S.E.M Ramtane LAMAMRA s’est réjoui des progrès réalisés par les Autorités maliennes dans la conduite de la Transition et les a exhortées à poursuivre cette dynamique en vue d’un retour à l’ordre constitutionnel.

S’agissant des questions régionales et internationales d’intérêt commun, les deux Parties ont relevé avec satisfaction la convergence de leurs analyses sur l’ensemble des dossiers abordés et réitéré leur engagement à ne ménager aucun effort pour que la région sahélo-saharienne soit une zone de paix et de prospérité partagée.

Le Comité bilatéral stratégique a pris fin par une conférence de presse qui a pris en charge les questions des journalistes portant, entre autres, sur les actions conjointes à mener dans la lutte contre le terrorisme, l’application de l’accord pour la paix et la réconciliation, la visite du Président français en Algérie, le mémorandum du Gouvernement du Mali sur le rapport final du Groupe d’experts sur les sanctions concernant le Mali.

Bureau de l’Information et de la Presse/MAECI

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*