Le Mali sauvé d’une disqualification de la CAN Egypte 2019

Les aigles du Mali participeront bel et bien à la CAN Égypte 2019. La condition de la FIFA a été satisfaite le samedi avec l’adoption des textes de la fédération malienne de football (FEMAFOOT).

Le suspens a duré une journée entière. Le Mali, menacé d’être disqualifié de la CAN par la FIFA si l’Assemblée générale de la FEMAFOOT n’aboutissait pas à l’adoption des textes de la structure, a finalement pu être sauvé in extremis. Il a fallu 14 heures de débat et de tractations pour qu’enfin les acteurs du football malien trouvent un consensus.

Durant la journée de ce 15 juin, rien ne présageait pourtant une telle issue. Les deux camps ennemis dirigés par Mamoutou Touré et Salaha Baby avaient renoué avec leurs anciennes habitudes. S’opposer à tout ce que voudra le camp adverse. Jusqu’à la fin de l’après-midi, l’adoption des textes se butait au refus des partisans de Salaha Baby. Ceux de Mamoutou Touré dit Bavieux, ayant déjà voté pour.

Cependant, les statuts et règlements de la FEMAFOOT exigent que les textes soient adoptés à 2/3 des membres. Or, aucun des camps n’avait ce quorum. C’était un blocage qui conduisait désespérément à la disqualification du Mali de la CAN si ce n’était le pouvoir de persuasion du ministre des sports. En effet, c’est Arouna Touré qui s’est personnellement impliqué pour convaincre Salaha Baby et ses alliés d’opter, 20 minutes avant l’expiration du délai de la FIFA, pour l’adoption des textes.

La composition des aigles qui participeront à la CAN Egypte 2019 a été dévoilée dans la journée du samedi 15 juin. Leur participation à cette compétition n’était cependant pas confirmée. Le doute est maintenant levé, place à la belle performance pour ramener la coupe au Mali et apaiser les cœurs.
Malivox.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.