Le Maroc remet au Mali des manuscrits anciens de Tombouctou ayant appartenu au savant Ahmed Baba

Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO, a présidé, jeudi 6 octobre 2022, au Musée national du Mali, la cérémonie de remise officielle des manuscrits anciens ayant appartenu au savant et érudit médiéval de Tombouctou, Ahmed Baba à l’Etat malien par le Royaume du Maroc à travers son Ambassade au Mali. La cérémonie s’est déroulé en présence du Chef de Bureau de l’UNESCO au Mali, Edmond MOUKALA, très ému.

Ahmed Baba, qui fut présenté comme l’homme le plus instruit de Tombouctou au moment de l’expédition marocaine en 1591 ayant conduit au déclin de l’Empire songhay, composa la moitié des 56 ouvrages dont il est attesté être l’auteur lors de son exil marocain à Marrakech entre 1593 et 1607.

Ce sont ces manuscrits que l’auteur avait laissés au Maroc, fixés dans des supports divers, qui ont été remis par l’Ambassade du Royaume du Maroc au Mali à travers le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO.

Une démarche volontariste des autorités royales marocaines que le ministre GUINDO a saluée au nom des plus hautes autorités du Mali ainsi qu’au nom des ayant-droits des auteurs de ces manuscrits anciens. La cérémonie, a-t-il souligné, marque « le retour pas seulement des copies des manuscrits du savant émérite Ahmed Baba laissés à Marrakech mais d’un patrimoine d’une valeur inestimable pour le Mali mais pour les communautés détentrices de ce patrimoine documentaire. », a-t-il ajouté.

Egalement, en procédant à la remise de ces manuscrits, le Maroc respecte ses engagements conformément à la Convention de 1970 interdisant l’importation, l’exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels que les deux pays ont ratifiée.

L’Ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali, Son Excellence Driss ISBAYENE, s’est réjoui de la matérialisation du retour de ces ouvrages qui concernent plusieurs domaines de la connaissances comme la philosophie, la logique, l’exégèse coranique, le droit, la grammaire, la théologie, la rhétorique, l’histoire, la littérature, etc.

Au nom des ressortissants de Tombouctou, l’Ambassadeur Moulaye Khalil ASCOFARE, a salué le geste des autorités marocaines et des autorités maliennes à travers le département en charge de la Culture.

Les manuscrits, remis au Directeur général de l’Institut des Hautes Etudes et de Recherche islamique Ahmed Baba de Tombouctou, Dr Mohamed DIAGAYETE.

Ahmed BABA est né le 26 octobre 1556 et meurt â Tombouctou le 22 Avril 1627 â l’âge de 71 ans. Auteur pluridisciplinaire, il était propriétaire d’une bibliothèque particulièrement riche qui aurait compté plus de 1.500 ouvrages.

CCOM/MACIHT

SUIVEZ MALIVOX PARTOUT

🔵Youtube

🔴Facebook

🔵WhatsApp

🔴Telegram Infos

🔵Telegram Débats

🔴Twitter

🔵LinkedIn

🔴Instagram

🔵TikTok

Quitter la version mobile